Echos des 50 ans du CCFD

les équipes diocésaines du CCFD – Terre Solidaire de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère ont reçu Nassourou MOUSSA, de l’association MOORIBEN du Niger (MOORIBEN = Fini la misère en langue locale), association partenaire du CCFD depuis 2003.

Pour l’Ardèche, il a été notamment reçu à Guilherand Granges dans le cadre d’une soirée publique organisée avec les différents mouvements de la collégialité du CCFD dont les jeunes de l’aumônerie. Soirée festive à l’occasion de l’anniversaire des 50 ans du CCFD, mais aussi soirée partage sur le problème de la souveraineté alimentaire au Niger.

Ensuite, il a été reçu du côté de Bourg St Andéol, puis à Cruas où il a en particulier rencontré des responsables d’une structure de réinsertion par le travail agricole de jeunes en difficultés, et aussi une soirée publique à Aubenas avec environ 70 personnes dans un lycée, puis du côté de La Voulte, de Tournon, d’Annonay …

Au-delà des rencontres avec les membres des équipes locales, des moments d’échanges et de partage ont été organisés avec des jeunes de collèges et lycées et leurs enseignants, des associations du monde agricole, des producteurs locaux, des élus, des soirées tout « public ».

A travers toutes ces occasions, Nassourou a pu expliquer la situation alimentaire de son pays, les difficultés endémiques liées au climat et aux réalités locales avec les différentes zones géographiques et climatiques qui caractérisent le Niger. Il a aussi témoigné du travail de son association.
Une association importante qui fédère environ 25 unions d’organisation de paysans, ce qui regroupe 1470 groupements de paysans pour environ 62000 membres dont 64% de femmes.
Les buts de l’association :
-  La défense des droits et des intérêts des membres de la profession agricole,
-  L’auto promotion paysanne et la promotion du monde rural,
-  L’entreprise et l’organisation avec et pour ses membres d’activités économiques, humanitaires, sociales, éducatives et culturelles.
Nous avons été particulièrement sensibles :
-  aux exemples concrets d’organisation mises en place pour :
o améliorer, réguler l’accès aux intrants, et améliorer leur connaissance et leur utilisation,
o réguler le marché des semences,
o promouvoir des pratiques agricoles durables,
o prévenir les conflits entre éleveurs et agriculteurs,
-  à la volonté d’obtenir un droit à l’alimentation pour les habitants du Niger et agir pour une souveraineté alimentaire du pays  Nous avons des capacités, le pays dispose de richesses, nous avons besoin d’être soutenu pour mettre en valeur tout cela et nous développer. Nous ne voulons pas d’aide alimentaire, mais agir pour une souveraineté alimentaire qui permettent aux populations de vivre dignement.
-  Aux interpellations de Nassourou sur la surconsommation d’énergie dans notre pays et nos habitudes de consommateurs.

Nassourou a terminé son périple en Rhône Alpes en participant à l’évènement inter-diocésain du 02 avril à Bourg de Péage. Un évènement qui a réuni plus de 350 personnes. Il a participé à la table ronde publique avec des membres du MRJC de l’Ardèche et à laquelle ont participé ponctuellement le maire de Romans, le maire de Bourg de Péage, également conseillère régionale Rhône Alpes.
Son charisme, sa disponibilité, la profondeur de sa réflexion ont conquis la salle (bien remplie).
Nous lui souhaitons un bon retour dans son pays et la poursuite des actions engagées.
De notre côté, nous continuerons à sensibiliser sur les situations dans les pays du Sud et de l’Est, sur les mécanismes économiques mondiaux, pour que les choses puissent évoluer au niveau mondial et que la paix et la justice puissent progresser dans ce monde que Dieu nous a donné à faire vivre et à développer.
Pour l’équipe d’animation diocésaine du CCFD Terre Solidaire de l’Ardèche
Bernard Compagnon (secrétaire)