Un nouveau diacre permanent pour l’Ardèche

Le dimanche 4 décembre 2005, l’Eglise d’Ardèche a eu la grande joie de vivre une ordination.

Editorial de Mgr Blondel

Nous allons célébrer à Privas, le Sacrement de l’Ordre.

Je reprendrai le grand geste de l’imposition des mains qui nous relie aux Apôtres, et j’invoquerai l’Esprit Saint.

témoignage d’un diacre recevra la force, la grâce du service. Il sera constitué diacre, diacre permanent, c’est-à-dire qu’il restera diacre toujours. Et nous, nous recevrons un diacre pour nous faire signe de notre vocation chrétienne. Nous serons renforcés dans le triple appel :

- l’annonce de la Parole,

- le service des pauvres,

- la grandeur de l’Eucharistie.

Alain est ordonné pendant le temps de l’Avent. C’est un très beau message, celui de la disponibilité : le Seigneur appelle et des hommes se lèvent, disponibles, ils disent : "Je veux bien, qu’il me soit fait selon ta volonté".

C’est aussi le rappel de tous les mondes qui attendent la révélation du salut. Pourquoi l’Eglise d’Ardèche n’appellerait pas au diaconat parmi les éducateurs spécialisés, les commerciaux d’entreprise, les ouvriers, ou dans le monde de la culture … afin qu’il y ait un signe ordonné dans ces milieux, dans tous ces réseaux de vie ?

Et je suis heureux d’ordonner un membre de ce grand corps que constitue dans notre pays la fonction publique !

Actuellement, six hommes en lien et en accord profond avec leurs épouses ont pris le chemin du diaconat. Ils vont rejoindre, après sept ans sans ordination, nos huit diacres de l’Ardèche. C’est une grâce.

L’Avent, c’est pour nous la certitude du Salut qui vient. Alors, sûrement, l’appel va continuer à retentir, pour des diacres bien sûr, mais aussi pour des prêtres dont nous avons besoin et qu’il faut appeler. Bien des jeunes ont disponibilité et amour, pour que là aussi reprenne la ligne de vie afin que le Règne vienne.

Mgr François BLONDEL, Evêque de Viviers
28 octobre 2005

Les diacres permanents en Ardèche

- Aujourd’hui : 8 diacres, 6 mariés et 2 célibataires

2 sont retraités, 6 sont en activité professionnelle : enseignant, service du personnel, employé hôpital, employé crédit agricole, permanent d’Eglise, hôte maison d’accueil.

Age moyen : 57 ans

Dernière ordination : 1998

Situation géographique : Privas, Aubenas (2), Charmes, St Montan, Mirabel, Les Vans, Namur - Belgique (de St Désirat, près d’Annonay)

- Et demain ? : actuellement 6 personnes sont en formation

Secteurs professionnels : Agriculture, industrie, enseignement, commerce, fonction publique

Age moyen : 50 ans

Rappel historique

Le Concile Vatican II a rétabli, en 1964, le ministère des diacres permanents.

Les diacres sont des ministres ordonnés "… auxquels on a imposé les mains non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service. La grâce sacramentelle, en effet, leur donne la force nécessaire pour servir le peuple de Dieu dans la diaconie (c’est à dire le service) de la liturgie, de la Parole et de la charité, en communion avec l’évêque et son presbyterium…"

(Concile Vatican II, Constitution sur l’Eglise, Lumen Gentium, n°29)

A lire aussi

Le diaconat permanent : une vocation dans l’Église et dans la société

Comment devient-on diacre permanent ?