L’Argentine : "une belle expérience spirituelle et fraternelle" Juillet 2018

Le 29 juillet dernier, les 28 jeunes Ardéchois partis en pèlerinage en Argentine sont rentrés en France. L’occasion pour deux d’entre eux, Anaïs et Carla, de nous faire partager leur expérience.

« La première étape du pèlerinage en Argentine a été de former notre groupe. Constituée de 28 jeunes du diocèse de l’Ardèche et de notre évêque, notre petite communauté a parcouru des milliers de kilomètres pour cheminer sur les traces du Père Gabriel Longueville, Carlos de Dios Murias, Mgr Enrique Angelelli et du laïc Wenceslao Pedernera.

Chaque jour était une opportunité de se connaître davantage. Tant les uns les autres que soi-même à travers des temps fraternels, des partages d’évangile, la célébration de l’eucharistie et en se mettant au service des plus pauvres. Tous ces temps de partage étaient l’occasion de nourrir notre foi.

Une des grandes richesses des argentins est leur immense sens de l’accueil tant chaleureux que fraternel. Nous avons été très touchés par leurs nombreuses attentions à notre égard dans leur façon de nous mettre à l’aise et de nous donner l’impression d’être comme chez nous. Que de belles rencontres auprès de ces personnes au grand cœur !

Par ailleurs, notre pèlerinage nous a permis de nous rendre compte des réalités politiques de l’époque et de mieux comprendre dans quel contexte Gabriel et ses compagnons ont été assassinés.Et, bien que l’Argentine ne soit plus sous l’emprise de la dictature, les argentins sont encore très marqués par l’oppression et les persécutions subies à cette période-là.
La reconnaissance de ces quatre victimes comme martyrs de la foi est pour eux une grande source de joie. Nous avons pu le vivre en communion avec eux lors des processions à Chamical et Sañogasta.

Nous rentrons en France après trois semaines d’immersion dans la culture argentine : une belle expérience spirituelle, humaine, fraternelle et solidaire qui nous aura permis de grandir. Nous comprenons un peu mieux le sens du mot service et c’est avec une envie de témoigner de notre foi que nous regagnons notre tendre Ardèche. »

Anaïs et Carla