En route vers Pâques La semaine sainte

Le dimanche des rameaux et de la Passion nous permet d’entrer dans la semaine sainte qui va nous mener jusqu’à Pâques. Les catholiques vivront ainsi plusieurs temps forts tout au long de la semaine :

- La Messe Chrismale : Chaque année, prêtres, diacres et fidèles se réunissent pour célébrer la Messe Chrismale. Elle se célèbre normalement au matin du Jeudi Saint mais peut être anticipée. C’est au Mardi de la Semaine Sainte que cette célébration s’est fixée depuis longtemps dans notre diocèse. La Messe Chrismale reçoit cette appellation parce que c’est au cours de cette célébration que le Saint Chrême est consacré. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre. Avec le Saint Chrême qui est l’objet d’une consécration spéciale, deux autres huiles sont bénites : l’Huile des Catéchumènes qui sert dans les célébrations préparatoires au baptême surtout pour les adultes ou les enfants déjà grands ; et l’Huile des Malades qui sert dans la célébration du Sacrement des malades. Prêtres, diacres et fidèles sont invités largement à cette célébration qui manifeste l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque.

JPEG - 426 ko

- Le Jeudi Saint, ils feront mémoire du dernier repas du Christ avec les Douze. Ce repas marque l’institution de l’Eucharistie. Par ailleurs, le célébrant rappelle le geste du lavement des pieds que le Christ a réalisé vis-à-vis des Douze.

JPEG - 528.1 ko

JPEG - 602.3 ko

- Le Vendredi Saint est le jour qui rappelle le vendredi où le Christ fut mis en croix. Toute la célébration de ce jour est centrée sur la Passion du seigneur. Il a donné sa vie pour manifester son amour pour les hommes : " Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." (Jn 15,13). Aussi, la Croix prend une dimension nouvelle : elle est le signe de l’amour fou de Dieu pour les hommes. Dans notre célébration, nous vénérons la croix du Christ, elle qui a "porté le salut du monde".

JPEG - 569.8 ko

JPEG - 559 ko

- Le Samedi Saint : c’est le jour du silence, dans la douleur vive du Grand Samedi, celui de la désolation, celui du tombeau fermé. Pourtant, ce samedi est Saint car il est celui de l’Espérance. Demain la pierre sera roulée et la mort sera vaincue. Demain il ressuscitera pour être à jamais vivant !

JPEG - 646.2 ko

- La Veillée Pascale : La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est pourquoi, dans la nuit, le feu et le cierge de Pâques sont allumés, puis la flamme est transmise aux fidèles. C’est aussi durant cette veillée – ou Vigile pascale – que sont célébrés les baptêmes d’adultes. Ils sont aussi l’occasion pour les fidèles de renouveler les promesses de leur baptême.

JPEG - 451.7 ko

JPEG - 487.5 ko

- Le Dimanche de Pâques : « Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rend au tombeau. La pierre a été enlevée… Les bandelettes ont été déposées… Le linge est roulé à part » (Évangile selon saint Jean, 20). Étymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l’Homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.

JPEG - 458 ko

Sources : www.eglise.catholique.fr et www.liturgiecatholique.fr