Billet de Mgr François BLONDEL Billet RCF du 13 avril 2015

Trente mille ans après ils nous tendent la main… Ils signent leurs œuvres et nous indiquent le chemin en imposant leurs mains sur la paroi de la grotte. Chemin qui est resté caché et fermé pendant plus de vingt mille ans.

Ces choses cachées depuis la fondation du monde, comme le dit le grand penseur René Girard, ces œuvres sont belles, sont émouvantes, elles manifestent une capacité d’expression, d’observation, d’intelligence du réel, bien éloignée de l’image frustre du primitif tellement différent de l’homme des lumières que nous pensons être au terme de l’histoire.
Elles indiquent, tout le monde le ressent, une conscience et une interrogation spirituelle, une ouverture à l’au delà ou à l’en deçà. Cette interrogation ne doit pas rester enfouie, cachée, refoulée, elle nous constitue dès l’origine, elle s’ouvre à la religion, à la foi. Elles disent que la religion et la foi sont des questions ouvertes, dignes de l’homme.

Le dessin de l’arche de l’alliance et du sanctuaire du temple était esquissé par Moïse, descendant de la montagne de Dieu au Sinaï.

Dieu créa l’homme à son image.

Nous qui allons pouvoir découvrir la si belle réplique de la Grotte Chauvet, nous pourrons murmurer avec foi, admiration et reconnaissance Vous tous les oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur, vous tous fauves et troupeaux, bénissez le Seigneur, a lui haute gloire et louanges éternelles.

Trente mille ans après, ils nous indiquent le chemin.

F.B.