Message de Noël de Monseigneur BLONDEL, Evêque de Viviers

Laissons-nous déranger par Dieu.

Nous connaissons tous l’histoire de l’aubergiste de Bethléem. Il a laissé passer la joie et la fierté d’accueillir Marie, Joseph et l’enfant à naître.

Ce que Dieu vient déranger, ce sont nos habitudes trop faciles. Ce que Dieu vient secouer, ce sont nos réponses trop courtes.

Notre conscience est bien plus profonde, notre cœur est bien plus large.

Et si nous faisions un peu le ménage ? Si nous mettions les choses en ordre ?

Gloire à Dieu ! Que la place des religions et de la foi soit reconnue dans notre société comme un plus et comme une vraie liberté ; que les croyants soient fidèles au témoignage qui leur est confié. Pour les chrétiens, à l’Evangile.

Paix aux hommes ! A tous les hommes, sans distinction. Jésus a pris notre commune humanité, respect de toute vie, dignité des conditions de travail et de la vie familiale.

A Noël, un Sauveur nous est né (nous en avons besoin), Il débloque les serrures et ouvre les portes, nous pouvons avancer ! C’est Noël !

+ François BLONDEL
Evêque de Viviers