Billet de Monseigneur François BLONDEL Pour RCF Vivarais, le 3 janvier 2011 Voeux pour 2011

Je présente à tous les auditeurs de RCF Vivarais et à tous les diocésains mes vœux de bonne année, vœux amicaux portés par la prière.

Autrefois on disait : « Prospérité, la santé surtout ! », et on ajoutait : « Et le paradis à la fin de vos jours ! ».

Oui, je souhaite que nous nous laissions guider, apaiser par cet appel de Dieu, par sa promesse de vie. En tout cas, si vous voulez vivre une bonne année, il faut chasser de vos cœurs toute amertume, tout ressentiment, toute vieille rancœur recuite. Il y a un vœu qui n’est pas du tout chrétien, c’est de penser à quelqu’un en disant : « Ça, il ne l’emportera pas au paradis ! ». Cela empoisonnerait votre année.

Et voilà ces jours-ci bien présente à notre cœur la souffrance de nos frères chrétiens d’Orient. Maintenant Alexandrie, l’Egypte, la ville où fut écrit l’Evangile de Saint Marc, le plus ancien de nos Evangiles. Cette violence qui se déchaîne contre eux, on voudrait qu’ils partent, qu’ils n’existent plus, se débarrasser de l’Evangile.

Il y a là un déchaînement de haine dont les acteurs doivent être punis ainsi que les responsables politiques et religieux qui les ont encouragés.

Nos sociétés à nous sont elles aussi interrogées. Elles vivent dans une indifférence religieuse profonde, large et tranquille, et elles rejettent la foi dans le domaine privé. Que les religions restent à leur place – qui n’est pas la place publique – et se tiennent tranquilles et il n’y aura plus de problème. C’est grave.

Nous devons, nous chrétiens d’Occident, admirer chez nos frères d’Orient leur fidélité à se réunir, à prier ensemble. Ils ont conscience de former une famille, ils se donnent des rendez-vous communautaires. Ils refusent de renoncer à leurs traditions et de se cacher.

Ils nous disent : « S’il vous plaît, ne restez pas indifférents à la vie paroissiale, aux réunions, à l’Avent et au Carême, aux fêtes, aux sacrements vécus en communauté, au témoignage commun des chrétien ». C’est ainsi que notre foi se nourrit et remplit sa mission.

A mes vœux de bonne année, je joins mon merci très sincère à ceux et à celles qui assurent ce beau service diocésain de RCF Vivarais, qu’ils le continuent bien en 2011 !

François BLONDEL