Apprendre à témoigner Pastorale des 18-25 ans

La pastorale des 18-25 ans vient de vivre le premier de ses quatre projets pour cette année : le 2 février dernier à Tournon, nous nous sommes retrouvés à la salle Saint Luc, en face de l’église paroissiale.

La journée a été entièrement portée par Caroline Duclaux et Nathan Seux : rencontres de préparation, affiche, la salle, contact avec la paroisse de Tournon, inscriptions… Bravo et merci à eux ! Cela fait bien parti des objectifs de la pastorale des 18-25 ans ; qu’ils soient eux-mêmes, les acteurs de leur propre pastorale. Et nous, l’équipe responsable, Sr Lara, Emmanuel Gilbert (Séminariste) et moi, nous sommes là, avec eux pour les accompagner, cheminer et vivre avec eux.

Comme prévu, nous nous sommes retrouvés autour de 9h30 : accueil, salutation mutuelle, présentations à travers un jeu de posthite : noter ce que signifie pour moi témoigner…
Ensuite nous nous sommes retrouvés en deux petits groupes de 6 et 7 personnes pour échanger et partager sur deux textes bibliques :

  • Ac 4,32-35 : La première communauté chrétienne.
  • Lc 10,30-37 : La parabole du bon Samaritain

Les échanges et partages très fructueux et bien animés nous ont conduits à midi et demi pour le repas partagé qui a été un autre moment très fort et fraternel : les plats de tous les goûts et bien des couleurs passaient bien régulière de main en mains… Deux de nos intervenants nous ont rejoints à ce moment : Sara et Pierre Grillet.

L’après-midi a été consacré à l’écoute des témoins et intervenants qui nous ont parlé de tout cœur de ce qu’ils ont senti, vécu et expérimenté en tant que jeune fille chrétienne en recherche (Sara, venue de Montpelier), chef de grands établissements privé pour gérer élèves, professeurs, relations parents… maintenant à la retraite et toujours engagé dans sa paroisse (Pierre Grillet, venu de Rochemaure) et professeur de philosophie, père de famille et diacre (Antoine Guey). Une reprise du jeu des posthites a montré que notre compréhension du témoignage a bougé ses lignes, elle a grandi.

Nous avons été ravis et touchés et de tout ce que nous avons entendu et vécus. Après le goûter, nous notre journée a trouvé son sommet dans la célébration eucharistique à 17h30. C’est de là que nous sommes repartis les cœurs bien remplis, sans compter l’heure, en effet, personne n’était pressé de rentrer chez lui.

Père Jean Gourou
Responsable de la Pastorale des 18-25 ans