Rentrée pastorale 2018

Un diocèse qui réfléchit à sa mutation

L’année dernière, le conseil presbytéral avait travaillé à partir de la lettre pastorale de Mgr Balsa sur le ministère du prêtre dans l’Église à venir en Ardèche. En même temps, notre évêque avait souhaité réunir autour de lui à un rythme régulier les principaux responsables des cinq grands domaines pastoraux identifiés dans sa lettre pastorale. Cette communauté de l’évêque avait également pris le temps de réfléchir sur le devenir de notre Église.

Afin d’aller plus loin dans ces réflexions et pour compléter les nombreux échanges vécu notamment en paroisse à partir de la lettre « Avance au large ! », et cela dans le but d’élaborer une vision pour les années à venir pour notre diocèse, Mgr Jean-Louis Balsa a invité les membres de ces deux entités, rejoints par la fraternité des diacres du diocèse, à poursuivre le travail de réflexion.

Durant près de 48 heures, réunis à la maison diocésaine Charles de Foucauld, prêtres, diacres et laïcs en responsabilité ont ainsi continué à chercher ce que pourrait être l’Eglise en Ardèche de demain. Des questions importantes se sont posées : Quel ministère pour les prêtres demain ? Mais aussi pour les diacres ? Comment faire vivre et animer les communautés chrétiennes ? La paroisse correspond-elle encore à notre réalité actuelle ? Etc. Certains ont ainsi exploré des idées un peu nouvelles pour notre terre ardéchoise, comme un ministère itinérant des prêtres ou bien l’animation de petites communautés par des responsables locaux. La réflexion est loin d’être close.

En conclusion de cette session, l’évêque de Viviers a pointé l’organisation actuelle du diocèse, très centralisée, voire jacobine. Il s’est interrogé sur la place des laïcs ou celle de l’Eucharistie, dans une Église qui aura moins de prêtres. Il a également rappelé à la cinquantaine de responsables laïcs, prêtres et diacres qui étaient réunis, de ne pas oublier le cri du peuple.

Cette rencontre a aussi été marquée par des temps de convivialité importants, pour développer des liens entre les différents acteurs pastoraux du diocèse. La célébration finale du jeudi 13 septembre fut marquée par la remise des lettres de mission aux laïcs nouvellement appelés ou renouvelés dans leur mission et également le remerciement de ceux dont la mission s’achevait avec cette rentrée.

La réflexion sur les évolutions à venir de notre diocèse va se poursuivre dans les prochains mois, notamment avec les rencontres des cinq grandes pastorales, prévues de janvier à mai, pour restituer les travaux réalisés à partir de la lettre pastorale de l’évêque venus de tout le diocèse.

Jean-Charles Dazy
Délégué épiscopal aux formations