En Avent, marche !

Le temps de l’Avent continue. « Avent » veut dire « venue ». Oui, Jésus vient. Quand on attend un ami, on est heureux, on y pense et on se prépare. Alors, vivement Noël !

Quatrième dimanche du Temps de l’Avent

En ce 4ème dimanche de l’Avent, à un jour de Noël, nos regards se tournent vers Marie. Elle a bénéficié de l’amour gratuit et gracieux de Dieu. Elle accepte avec joie sa maternité.
A la suite de Marie nous aussi nous sommes appelés à une mission dans nos lieux de rencontre, cette mission consiste à annoncer la venue de Jésus Christ à tous.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour écouter la Parole de Dieu

Évangile de Jésus Christ selon St Luc 1, 39-45
En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.

Voici les mots clés de l’évangile

Marie rend visite à sa cousine Elisabeth après qu’elle a accepté de donner naissance à Jésus. Elle vient l’aider car sa cousine est enceinte de Jean Baptiste, rencontré les autres dimanche.
Marie entre dans la maison d’Elisabeth et la salue. Sa joie suffit pour qu’Elisabeth comprenne ce qui se passe. L’enfant que porte Marie est un Don de Dieu, pour elle et pour le monde ! Rien n’est impossible à Dieu ! Les merveilles de Dieu sont les signes de vie et d’amour. Ils peuvent susciter ce « tressaillement d’allégresse » dont nous parle l’évangile !
En ce temps de l’Avent, nous nous souvenons que Jésus veut toujours nous visiter. Quelle place va-t-on lui accorder ? Va-t-on ouvrir les yeux pour le voir ? Va-t-on ouvrir nos oreilles pour l’entendre ? Va-t-on ouvrir nos bras pour l’accueillir ? Va-t-on ouvrir notre coeur pour l’aimer ?

JPEG - 15.5 ko

Pourquoi une bûche ?
Sais-tu pourquoi nous mangeons à Noël un gâteau en forme de bûche ?

JPEG - 53.7 ko

Autrefois, c’était un très gros tronc d’arbre que l’on choisissait très dur pour qu’il brûle tout la nuit de Noël. La bûche était bénie puis décorée de feuillage et de ruban avant d’être apportée dans la maison. Ensuite, elle était déposée dans la cheminée et allumée par le plus jeune et le plus âgé de la famille. On utilisait souvent une bûche de chêne ou d’arbre fruitier, car ces bois sont parfaits pour faire des étincelles. Plus ces dernières étaient hautes, mieux allait être l’année à venir : de bonnes récoltes, peu de sécheresses ou d’inondations… On avait besoin de se rassurer par des petits signes comme ceux-là.
Quand la bûche s’est-elle transformée en gâteau ?
Le gâteau est arrivé vers 1870. Plusieurs pâtissiers se disputent la paternité, mais ils ont juste eu l’idée en même temps d’un roulé qui ressemble à une bûche. Cette pâtisserie a commencé à se populariser dans les années 1945-1950.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour prier
Chaque dimanche qui précède la naissance de Jésus, allume une bougie, avec l’aide de tes parents,
Pour te préparer à cette grande joie !

On commence toujours la prière par le signe de croix.

« Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen »
Demain soir, c’est la nuit de Noël
Noël est la fête du Cadeau offert par Dieu
A tous les habitants de la terre
Afin que leur joie soit plus brillante que la nuit !
Dieu nous donne en cadeau d’amour ce qui lui est le plus précieux,
Le plus important, le plus beau : son fils bien aimé, Jésus. Amen

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour cuisinier
Bûche traditionnelle à la noisette

JPEG - 9.5 ko

Pour 10 personnes

Liste des ingrédients :
200 g de chocolat noir
100 g de chocolat au lait
6 oeufs
30 g de beurre
25 cl de lait
20 cl de crème fraîche liquide
175 g de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
125 g de farine
30 g de fécule de pomme de terre
100 g de poudre de noisette

Recette

• Crème à la noisette
Versez le lait bouillant sur le chocolat au lait grossièrement haché et mélangez.
Battez 2 œufs et 50 g de sucre puis ajoutez la fécule et mélangez bien.
Versez dessus le lait chocolaté puis faîtes épaissir sur feu doux.
Hors du feu incorporez la poudre de noisette.

• Préchauffez le four à 180 °C (Th. 6).
• Pour le gâteau roulé :
Mélangez les 4 jaunes d’œufs avec 125 g de sucre et le sucre vanillé.
Ajoutez le beurre fondu puis la farine.
Montez les 4 blancs en neige, détendez (la rendre plus souple) la préparation précédente avec 1/4 des blancs puis ajoutez délicatement le reste à l’aide d’une maryse. (sorte de spatule large en plastique souple)
Etalez cette pâte sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé .

• Cuisson
Enfournez 10 minutes (suivant le four, plus ou moins).
Démoulez le biscuit, garnissez-le avec la préparation noisette et roulez-le. Laissez refroidir.
• Glaçage :
Faîtes chauffez la crème fraîche jusqu’a l’ébullition et versez là sur le chocolat noir haché.
Mélangez à l’aide d’un fouet et laissez cette ganache refroidir.
Recouvrez la bûche et décorez avec des copeaux de chocolat. Tu peux aussi réaliser des décorations en pâte à sucre colorée, des meringues, laisse parler ta créativité !

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour bricoler
Carte de voeux pop-up à réaliser soi-même

JPEG - 81.6 ko

Matériel :
- une demi-feuille feuille de papier A4 de couleur blanche ou verte
- une feuille cartonnée/Canson (plus épaisse que la première) de couleur rouge par exemple
- une paire de ciseaux et de la colle.
- chutes de papiers cadeaux, magazines avec des motifs/couleurs, et des ciseaux crantés, une perforatrice étoile/flocon/… ou un gabarit étoile pour la décoration.
Réalisation :
1- Couper votre feuille A4 verte ou blanche en deux (dans la largeur).
2- Plier votre demi-feuille A4 en deux.
3- Laisser votre demi-feuille pliée et sur un coté tracer votre demi-sapin.
4- Couper en suivant les pointillés.

PNG - 261.1 ko

5- Laisser toujours votre carte plier en deux. Plier les bandes de papiers préalablement coupées (les différents étages/branches du sapin) sur le trait plein, d’un côté puis de l’autre de la carte (toujours pliée) pour bien marquer le pli.
6- Remettre les bandes en place, c’est à dire telles qu’elles étaient avant le découpage et pliage.

JPEG - 154.9 ko

7- Ouvrir votre carte. Pousser chaque bande vers l’intérieur (depuis l’arrière de la carte, le côté où il y a le sapin tracé) et bien marquer le pli central ainsi que ceux de chaque côté.
Et voilà, votre sapin en pop-up est fait ! Reste à l’intégrer dans la carte.

JPEG - 231.2 ko

8- Soit vous prenez une demi-feuille A4 pour faire l’extérieur de votre carte, et dans ce cas recoupez légèrement - 0,5cm environ- les bords de votre feuille intérieure (celle où il y a le sapin) pour qu’elle ne dépasse pas de la feuille extérieure.
Soit vous découpez une feuille cartonnée légèrement plus grande - 0.5cm environ- que votre demi-feuille A4.
9- Si vous le désirez, décorer votre feuille pop-up. Coloriez votre sapin, mettez de la décoration $ pour les guirlandes, sequins/paillettes étoiles ou rondes pour les boules et autres décorations du sapin, décorez les côtés en faisant des trous avec une perforatrice étoile par exemple ou avec un gabarit en forme d’étoile, …
10- Plier en deux votre feuille cartonnée.
11- Coller votre feuille pop-up sapin dans votre feuille cartonnée. Bien commencer par le centre puis les bords.
12- Décorez le devant/l’extérieur de votre carte : en marquant Joyeux Noël avec un stylo argenté ou doré, en collant deux boules découpées dans des chutes de papier cadeaux ou dans des magazines, on perforant la feuille avec le sapin avant le collage
Tu peux aussi réaliser d’autres modèles comme celle avec des cadeaux
Et voici de belles cartes de vœux pour les fêtes de fin d’année ! Peut-être pour envoyer à ceux et celles qui sont loin de nous pour ces fêtes.

http://www.mespetitsbonheurs.com/carte-3d-noel-pop-up-sapin-a-imprimer-decouper-decorer/

Comme les dimanches précédents, fabrique une étoile pour mettre dans le sapin
En ce temps de l’Avent, comme Marie ayons confiance, un signe, une étoile, apparaît dans le ciel de nos vies, à nous de suivre l’étoile dans la nuit.
Ecris sur l’étoile : Accueillir Jésus qui vient !

Troisième dimanche du Temps de l’Avent

Le troisième dimanche de l’Avent est appelé le dimanche de la joie. Le prêtre a revêtu un habit liturgique rose, comme si l’on avait mis du blanc (couleur du Christ qui vient) dans le violet qui prédomine ce temps de l’Avent.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour écouter la Parole de Dieu

Évangile de Jésus Christ selon St Luc 3,10-11. 15-16. 18
Les foules qui venaient de se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous donc faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » […] Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. » […] Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

Voici les mots clés de l’évangile : Reconnaitre Jésus Christ présent et vivant !

Voici les mots clés de l’évangile : Reconnaitre Jésus Christ présent et vivant !
Nous retrouvons le personnage de Jean que nous avons rencontré dans l’Evangile de dimanche dernier. Depuis l’Alliance de Dieu avec le peuple d’Israël, il y eut beaucoup de prophètes. Ils rappelaient la fidélité du Seigneur et invitaient le peuple à vivre selon les commandements donnés à Moïse.
Jean Baptiste est prophète mais plus encore : il reconnaît Jésus comme le sauveur promis, il en est le témoin, il est celui qui a vu « la lumière qui éclaire tout homme… » Il nous invite à reconnaitre Jésus présent et vivant.

JPEG - 15.5 ko

Que veut dire le mot crèche ?

Dans l’évangile de Luc, on dit que Jésus est déposé dans une mangeoire. C’est le mot mangeoire en latin qui a donné le mot crèche. Aujourd’hui par extension la crèche désigne l’étable et ses santons.

JPEG - 163 ko

Installée dans les maisons au pied du sapin et dans les églises, la crèche exprime le sens de la fête de Noël et le mystère de la naissance de Jésus. Elle nous rappelle, tout simplement, le message d’amour de Dieu pour nous.
La crèche de Noël représente la vie d’un village et de ses habitants au XVIIIème siècle. Le temps des crèches commence le 1er dimanche de l’avent pour se terminer le 2 février, jour de la fête de la Présentation de Jésus au Temple. Tous les santons présents dans la crèche se dirigent vers l’étable de la Nativité et amènent à Jésus un présent.
Faire la crèche est un grand moment pour les petits et les grands ! La contemplation des santons, la prière en famille devant la crèche permet de mieux comprendre le mystère de la joie de Noël…. Entrons dans la joie et la paix de Noël !

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour prier

Chaque dimanche qui précède la naissance de Jésus, allume une bougie, avec l’aide de tes parents,
Pour te préparer à cette grande joie !

On commence toujours la prière par le signe de croix.

« Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen »
Merci seigneur pour cette journée
Nous savons que tu compte sur nous pendant ces quatre semaines de l’avent.
Tu nous demandes de bien préparer ta venue.
Fais que chaque jour nous sachions te prier et te chanter.
Veille sur toutes les personnes que j’aime
Et sur toutes celles qui n’ont personne pour les aimer. Amen

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour bricoler

Au moment des fêtes de Noël, le cône symbolise bien le sapin de Noël. On part d’un quart de cercle découpé dans une feuille de papier. Tu peux utiliser un compas.
Placer la pointe du compas en bas de la feuille à droite.
Tracer le quart de cercle au compas en rejoignant le bas de la feuille et le côté droit.
Découper le cône en papier.

PNG - 23.4 ko

Rabattre une petite partie du découpage. Mettre de la colle sur cette partie du découpage.
Rejoindre le côté opposé et coller.
Et voilà ! La fabrication de ton cône en papier est terminée !
Il est préférable de décorer le cône en papier avant de le coller, pour travailler à plat ou de le réaliser directement avec de beaux papiers.
Tiré du site http://www.papa-noel.be

JPEG - 99.8 ko
JPEG - 18.8 ko

Un pas pour cuisinier

JPEG - 80.4 ko

Dans la gamme des petits gâteaux de Noël, voici la recette des gâteaux sapin de noël !

Ils sont décorés avec de la glace royale colorée et des petits flocons en sucre.

Liste des ingrédients :

- 250g de farine

- 125 g de beurre fondu

- 125g de sucre

- 2 oeufs

- 50 g de poudre d’amande

- 50 g de poudre de noisette

- 10 g de cannelle en poudre

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1 sachet de sucre vanillé.

Recette :

Mélangez les ingrédients pour en faire une pâte homogène.
Faites reposer au réfrigérateur.
Étalez la pâte au rouleau pour obtenir une épaisseur de 0,5 cm, posez l’emporte pièce sapin de noël sur la pâte pour la découper.
Cuisez les biscuits de Noël. Surveiller suivant le four, ils doivent être juste dorés. Laissez-les refroidir

Option : Glaçage

Mélangez du sucre glace avec du jus de citron pour obtenir une pâte lisse et assez épaisse pour ne pas couler. Colorez le glaçage avec des colorants alimentaires : du bleu et du jaune pour obtenir du glaçage vert, idéal pour les décos de Noël comme nos gâteaux sapins de noël.
Remplissez une poche à douille avec le glaçage vert. Décorez les gâteaux avec des boules vertes et des flocons.
Vous pouvez aussi utiliser simplement de pate d’amande colorée pour réaliser le décor.

Régalez-vous !
http://www.trucsetdeco.com/decoration-noel/recette-biscuits-noel.html#tHcWcgiI7rsuWRBO.99

Deuxième dimanche du Temps de l’Avent

Le temps de l’Avent est un temps d’attente active. Il faut préparer sa venue.Ce deuxième dimanche est marqué par la présence de Jean le baptiste. Jean est le fils de Zacharie et d’Elizabeth, il reçoit la parole de Dieu, il est en mission pour Dieu. Ouvrir notre cœur à Dieu et aux autres, voilà le chemin que montre Jean Baptiste pour préparer la venue du Seigneur.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour écouter la Parole de Dieu

Évangile de Jésus Christ selon St luc 3,1-6
L’an quinze du règne de l’empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode étant alors au pouvoir en Galilée, […] les grands prêtres étant Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, le fils de Zacharie.
Il parcourut toute la région du Jourdain en proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans le livre des oracles d’Isaïe, le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les chemins rocailleux seront aplanis ; et tout être vivant verra le salut de Dieu.

Voici les mots clés de l’évangile :Préparez le chemin du Seigneur !

Jean baptiste annonce aux gens venu l’écouter que Jésus, le Fils de Dieu, va bientôt venir. Pour l’accueillir, il faudra préparer un chemin. Un chemin ? avec des cailloux, des bosses, des trous ? Oui, mais ce chemin- là, on ne le voit pas car il est à l’intérieur de chacun de nous.
Les pierres, les bosses, ce sont peut- être toutes les choses difficiles à vivre dans une journée. C’est peut être aussi tout ce qui peut empêcher Jésus de venir jusqu’à nous pour nous aimer et du sauver du mal.

JPEG - 15.5 ko

C’est quoi un Saint ?

Un saint est un chrétien ou une chrétienne que l’Eglise a choisi de donner comme modèle aux autres chrétiens. Ce ne sont pas des supers « héros » mais ils ont réussi à un moment donné de leur vie à mettre Jésus au centre de leur vie et à aimer comme lui.

PNG - 19.8 ko

Connais-tu cet homme ?
Une barbe blanche, un manteau rouge cela te rappelle quelqu’un ? Mais ce n’est pas lui, celui-ci porte une crosse et une mitre sur sa tête comme un évêque. C’est Saint Nicolas. Sa fête est le 6 décembre. C’est une personne qui a réellement existée. Nicolas est né en Turquie à Myre il y a bien longtemps au IV siècle. Il est devenu évêque. Il s’était donné pour mission de veiller à la protection des plus faibles et notamment les enfants avec lesquels il était bienveillant et généreux. C’est devenu pour les catholiques le saint patron de tous les enfants.
En cliquant sur ce lien tu découvriras une légende sur St Nicolas
https://www.youtube.com/watch?v=-RsFZMAXyIs

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour prier

Tu sais, Jésus,
J’aimerai marcher avec toi
Sur un chemin de joie,
Avec ma famille, et tous mes amis
Parfois, sur la route de mes journées
Je ne te vois pas
C’est que de gros obstacles
m’empêchent de te rejoindre.
Des difficultés en classe,
Un copain qui m’ignore,
Le ton qui monte à la maison,
Et voilà que je ne suis plus le même.
Maintenant me voici,
Je viens vers toi sincèrement
Car je veux changer.
Pardonne-moi,
Et prends mon chemin, Jésus
Viens jusqu’à moi
Pour rendre mon cœur comme le tien.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour bricoler

Une cocotte de l’avent « Bonnes actions »

PNG - 430.3 ko

  1. Découpe le modèle que tu trouveras en cliquant sur ce lien.

https://www.alliancebiblique.fr/upload/pdf/Cocotte%20avent%20Bonnes%20actions.pdf
https://www.alliancebiblique.fr/upload/pdf/Cocotte%20avent%20verset.pdf

Chaque dimanche fabrique une étoile pour mettre dans le sapin
Fabrique une nouvelle étoile et cette fois-ci
Ecris sur l’étoile : Préparez le chemin du Seigneur !

Premier dimanche du Temps de l’Avent

Nous avons quatre semaines pour nous préparer. L’Avent est un temps d’attente, mais il ne s’agit pas de rester les bras croisés. Il faut non seulement préparer nos maisons mais surtout notre maison intérieure, notre cœur, pour l’accueillir.

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour écouter la Parole de Dieu

Voici les mots clés de l’évangile : Restez éveillés et priez en tout temps !

Dans l’évangile du jour, Jésus demande de veiller. Veiller veut dire : être attentifs à tous les petits signes autour de nous qui sont des signes d’amour et des signes de sa présence dans le quotidien de nos vies. Jésus, nous demande aussi de prier. Prier, c’est se poser pour parler à Jésus, lui confier nos joies et nos peines comme à un ami.

Évangile de Jésus Christ selon St Luc :
Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles… Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche…Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste… Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

JPEG - 15.5 ko

D’où vient le calendrier de l’Avent ?

La tradition du calendrier de Noël ou calendrier de l’Avent prend sa source en Allemagne au 19e siècle. Certaines familles protestantes avaient coutume de mettre, chaque matin, une image pieuse au mur, et cela du premier dimanche de l’Avent au jour de Noël. Créé par un père de famille pour faire patienter ses enfants, le premier calendrier de l’Avent avec ses petites portes ou fenêtres à ouvrir qui cachent une image ou un objet est apparu au début du 20e siècle.
Pour l’enfant attendre n’est en effet pas toujours facile… Le calendrier lui permet de se préparer, jour après jour, à accueillir Jésus. L’ouverture attendue d’une case permet de rythmer et de rendre active cette attente de Noël dans une attitude de découverte, de confiance et de patience. Entrons dans la joie et la paix de Noël

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour prier

Chaque dimanche qui précède la naissance de Jésus, allume une bougie, avec l’aide de tes parents, pour te préparer à cette grande joie !

Le premier dimanche de l’Avent, j’allume une lumière. Je pense au sapin qu’on va installer, à la crèche qu’on va déballer

Seigneur,
Dans quatre semaines, nous fêtons Ta naissance.
Comme cela me paraît long.
Dès aujourd’hui, je me mets en route.
J’habille mon cœur,
La maison,
Les petits cadeaux.
Finalement, il me faut bien tout ce temps pour préparer Noël

JPEG - 18.8 ko

Un pas pour bricoler

Voici une magnifique couronne de Noël à faire à la maison !

VOUS AUREZ BESOIN :

- D’une assiettes en carton
- De papier colorés
- De ciseaux
- De colle en bâton
- De petits pompons blancs
- D’un bout de ruban rouge

COMMENT FAIRE :

1) Découpez le centre de l’assiette
2) Découpez des bandes de papier verts pâle et de papier vert foncé d’environ 1.5 cm
3) Collez ces bandes sur toute le contour de l’assiette
4) Coupez l’extrémité des bandes avec des pointes intérieurs

JPEG - 194.3 ko

5) Réalisation de la bougie : Découpez une grande flamme jaune et une petite rouge
6) Découpez deux bandes blanches d’environ 1.5 cm et pliez-les en accordéon pour faire la chandelle

JPEG - 60.7 ko

7) Collez les pompons, des rondelles de papier rouge, la bougie et une boucle en ruban rouge, sur la couronne ! Puis chaque dimanche, fabriquez une bougie puis collez la sur la couronne !

JPEG - 94.7 ko

Idée prise sur https://www.trucsetbricolages.com/

JPEG - 20.1 ko

Les quatre bougies de l’Avent

Les quatre bougies symbolisent les quatre dimanches pour préparer Noël : le premier invite « à veiller dans l’attente du Seigneur », le second fait entendre la voix de Jean-Baptiste qui incite à « préparer les chemins du Seigneur », le troisième appelle à la joie car « le Seigneur est proche », le quatrième annonce les événements qui précèdent immédiatement la naissance du Christ, « croire en la Bonne Nouvelle ! ».

La flamme des bougies représente la lumière des prophéties qui, au long de l’histoire, illuminèrent la nuit du peuple de Dieu dans l’attente de la « Lumière véritable » (Jean 1, 9).

Chaque dimanche fabrique une étoile pour mettre dans le sapin

Recopie le gabarit de l’étoile sur du papier légèrement cartonné. Colle des petits morceaux de papier cadeau dessus pour la décorer. N’oublie pas de couper le long du trait noir pour pouvoir encastrer les deux étoiles l’une dans l’autre.
Écris sur l’étoile : Restez éveillés ! avec un crayon doré, effet garanti.

JPEG - 35.1 ko