Quelques nouvelles de l’école de prière Du 17 au 23 avril 2016

Mardi 19 avril en fin d’après-midi, sous un soleil encore chaud, un groupe se mettait en marche à partir de Saint Montan, pour prier avec les pieds et profiter de la beauté de cette région.

Ce groupe, c’était 11 jeunes de 14 à 16 ans qui depuis quelques jours étaient en session pour vivre un temps fort avec le Seigneur lors de l’EPJ (Ecole de Prière Jeune) de Viviers qui rassemblait cette année 52 jeunes de 7 à 16 ans. Le groupe des Mangoustes (animal du désert dans lequel vivait Bx Charles de Foucault), les plus âgés de cette session, sont partis en randonnée mercredi et jeudi.

JPEG - 113.5 ko

Après un départ de Saint Montan et un arrêt incontournable à la grotte de l’ermite, le groupe, encadré par trois accompagnateurs, a passé la soirée et la nuit à Larnas. Leurs accompagnateurs leur avait préparé une pièce de théâtre médiévale, jouée dans le noir à la lueur de torches enflammées devant la magnifique église de Larnas, pour leur faire prendre conscience de la présence du mal dans le monde, et la lumière du Christ qui vient nous en libérer. Après quelques jeux et un temps de prière, le sommeil réparateur est tombé sur ces jeunes, qui, dès l’aube, après quelques chants de louange pour remercier Dieu et se mettre sous sa conduite, a repris la route pour Viviers.

La marche mercredi matin a commencé par un temps de désert, une demi-heure de marche en silence pour pouvoir mieux rencontrer le Seigneur, et le contempler dans la beauté de sa création. Puis, Jean-Charles Dazy, diacre permanent du diocèse de Viviers, a donné son témoignage de l’action de Dieu dans sa vie. A midi, le pique-nique a redonné des forces à la troupe, qui est arrivé en milieu d’après midi à la chapelle de Saint Ostian, au dessus de Viviers.

Après le témoignage de Joseph Legros, qui leur a partagé comment le Seigneur agissait dans sa vie, le groupe des Mangoustes à retrouvé tous les autres jeunes de l’EPJ pour une messe dans cette magnifique petite chapelle qui possède une crypte sous l’autel avec le tombeau du Saint. Et cette belle journée s’est terminée à Viviers, avec une veillée d’adoration, pour prendre du temps gratuit en coeur à coeur avec le Seigneur.

J. Legros