Le Carême dans les autres Eglises chrétiennes

Pendant ce temps de carême, découvrons ou redécouvrons la pratique des autres Eglises chrétiennes.
Le Carême dans les Eglises protestantes
Les églises réformées n’imposent pas de pratiques de pénitence ou de jeûne, l’insistance porte durant cette période sur la prédication et la méditation. Si dans le luthéranisme on trouve parfois la recommandation de l’abstention de viande le Vendredi saint, le protestantisme n’est pas directif, aucune consigne particulière n’ayant été laissée par les Apôtres.
Pour les protestants, le salut s’obtient par la foi seule « sola fide » en sorte qu’il n’est pas besoin d’accomplir des œuvres de pénitence en vue d’obtenir le salut.

Dans le dernier bulletin du Defap – le Service protestant de Mission, on note :
« La période de Carême est un temps privilégié. Un temps d’écoute, de prière et d’engagement renouvelé. Dans les Églises issues de la Réforme, s’il n’est pas nécessairement marqué par un jeûne formel, il donne lieu à nombre d’actions incitant le croyant à aller vers les autres - don, action humanitaire … »
« Le temps de Carême, cette période de 40 jours qui prépare Pâques, est un temps privilégié d’écoute, de prière et d’engagement renouvelé. Un temps de sobriété. Mais c’est un temps qui invite aussi à se rencontrer et travailler avec d’autres chrétiens pour plus de justice et de paix. »

A noter également : Carême protestant, une émission de radio, propose, cette année, sur France Culture une série de six conférences du pasteur Antoine Nouis, accompagné par Dominique Fano-Renaudin.