Café des grands-parents

Mardi 4 décembre s’est tenu le premier café des grands-parents du secteur Aubenas / Montagne.
Ce temps de rencontre a été proposé pour permettre aux grands-parents de vivre un moment convivial et chaleureux autour d’un café, de réfléchir à leur place et leur rôle dans la famille.

Partager son expérience de grands-parents dans un monde en profondes mutations. Quels liens se construisent avec les enfants devenus parents à leur tour ? Comment éviter la rivalité avec les parents ? Comment être grands-parents en étant disponibles et à l’écoute tout en préservant sa vie personnelle ?…Que de thèmes riches à aborder.

Le pape François, lors de la rencontre mondiale des familles à Dublin, s’est exprimé sur le rôle des grands-parents. Il nous invite à prendre soin des grands-parents et souligne que l’Eglise reconnait en eux une grande richesse au plan humain et social mais aussi religieux et spirituel.
Il nous rappelle «  le rôle spécifique qui revient aux grands-parents qui est de consolider les liens familiaux et transmettre le trésor de la foi. … Ils sont la sagesse, la mémoire d’un peuple, la mémoire d’une famille ! les grands parents doivent transmettre cette mémoire à leur petits enfants » Il ajoute : « Les grands parents sont une référence morale, émotionnelle et spirituelle après celle des parents ».

Pour cette première rencontre, nous avions choisi le thème de la transmission de la foi.
Comment assurer et préserver son rôle de transmission envers ses petits-enfants tout en respectant le souhait des parents ? Transmission des traditions familiales mais aussi de la foi qui nous anime. Comment leur permettre de découvrir le Christ sans aller à l’encontre du choix des parents…Certains grands-parents sont souvent déçus de constater que leur petit-enfant ne fréquente plus l’Eglise. La culpabilité, la tristesse sont présentes mais d’autres envisagent des façons différentes de transmettre la foi.

Le témoignage d’un grand-parent a permis de lancer le débat et offrir des pistes de réflexions.
Chacun a pu exprimer ce qui compte à ses yeux dans cette transmission.

Quelques phrases clés et témoignages de la journée :
• Il faut transmettre simplement ce que l’on vit, Etre vrai !
• Témoignage d’une vie avec Dieu, tout est possible : « même si la famille est à la maison, je vais à la messe dominicale comme d’habitude, c’est un témoignage ». Ne pas tout chambouler sa vie !
• Transmettre une confiance, une espérance dans le quotidien.
• Offrir des petits cadeaux qui ont du sens, qui disent quelque chose.
• En ce temps de Noël, faire la crèche avec les petits enfants offre un beau temps de partage.
• Savoir vivre dans le temps présent !
• Arrêter de nous dire que l’on n’a pas su transmettre ! Ne pas culpabiliser mais espérer que notre attitude est quand même un témoignage.

Témoignage de Cathy

J’ai apprécié l’initiative de la pastorale des familles de réunir les grands-parents sur le thème de la transmission. Nous avons chacun notre histoire et il est très profitable d’écouter ce que chacun vit et essaie de partager avec les siens.
Ce fut un moment convivial que nous pourrions renouveler pour parler peut-être des nouvelles façons de s’engager que vivent les jeunes qui sont aussi des témoignages de foi.

Témoignage de Marie Céline
Belle après-midi conviviale !
Rencontre avec des personnes perdues de vue depuis longtemps.
Echanges sans complexe de ce que nous vivons avec nos familles.
Regret (parfois douloureux) de voir nos enfants « ne pas voir la nécessité » d’assister à la messe du dimanche et par ricochet qu’ils n’y amènent pas nos petits enfants.
Les messes leur semblent tristes, voire trop « rituelles » (on répète toujours les mêmes choses)
Il est difficile parfois d’aborder ce sujet avec nos enfants (conjoint incroyant, pudeur vis-à-vis d’un sujet relevant de l’intime…)
Mais joies aussi : quand un jeune demande le baptême, quand il demande d’aller au caté « comme ses copains », quand les parents demandent de l’aide pour un parcours vers la 1e communion…

Nous avons tous pensé qu’il fallait garder espoir ; que ce qui était semé allait germer un jour ; qu’il fallait continuer à prier dans ce sens et à proposer d’accompagner nos petits à la messe ; notre exemple de fidélité aux rencontres dominicales prouve que c’est quelque chose d’important pour nous, et donc peut-être notre façon de vivre réveillera ce qui dort en nos enfants d’abord et nos petits enfants ensuite

La rencontre s’est terminée par un temps de prière à l’oratoire où nous avons rendu grâce pour ce bel après-midi et confié nos familles.

Un coin librairie fut très apprécié des participants
A la demande des participants, une prochaine rencontre se tiendra prochainement !