Conférence de Philippe Ariño le 15 novembre 2012 à Tournon. Conférence organisée par les AFC Ardèche

C’est dans une salle comble et devant un auditoire captivé que Philippe Ariño vient d’apporter son éclairage sur le projet de loi du « Mariage pour Tous » et de nous donner son témoignage.

Avec audace, il a présenté la position de l’Eglise concernant l’homosexualité et a enfin développé sept caractéristiques du désir homosexuel, fruits de son long et minutieux travail d’analyse.

Philippe est un intellectuel, jeune professeur d’espagnol. Il se définit lui-même comme une personne homosexuelle, mais dont l’identité profonde est bien avant cela, celle d’homme, et d’enfant de Dieu.

Il explique qu’il a reçu de Dieu la grâce de vivre la continence, il témoigne de sa Foi et de son indéfectible amour pour l’Eglise.
Il apporte quelques mises au point sur le mariage homosexuel, dit « Mariage pour tous »

Très peu de personnes homosexuelles souhaitent se marier. Et pour ces personnes, le mariage est un alibi.

C’est une demande souvent faite :

- pour les autres mais pas pour elles-mêmes
- pour avoir le droit de le refuser
- pour la reconnaissance d’un nouveau droit LGBT (Lesbien, Gay, Bi, Trans)
- pour la reconnaissance symbolique d’un amour

Philippe rappelle que le couple homosexuel n’est pas procréatif, qu’il ne peut fonder une famille biologique… et que lui donner le mariage ce n’est pas reconnaître sa spécificité. On veut lui faire « singer » le couple femme/homme + enfant. Quant au mariage revendiqué au nom de l’équivalence symbolique de l’amour, le Code Civil ne mentionnant pas ce mot, on se trompe clairement d’objectif.

Surtout, Philippe nous alerte sur le manque d’humanité de cette loi, qui ne s’intéresse qu’aux militants mais qui ignore les personnes homosexuelles dans leur vécu et qui ignore totalement les enfants.

Le 11 Septembre dernier, Philippe Ariño était au Sénat, pour la présentation du pré projet de loi par Esther Benbassa (sénateur du Val de Marne pour EELV). Il fut stupéfait de voir que les professionnels de l’Enfance n’ont pas pu parler. Dès que le mot « enfant » était prononcé, les micros étaient systématiquement coupés ou bien les sarcasmes fusaient et leur parole était empêchée !

Quelques éléments de sa vie.

Son homosexualité, il l’a découverte très tôt. C’est un désir qu’il juge inscrit profondément en lui – et semble-t-il durablement.
En 2002, à 22 ans, il en parle à ses parents.

Par ailleurs, la position très ferme de l’Eglise l’interpelle. Pourquoi une telle radicalité ? Il veut comprendre.

Il fréquente le milieu homosexuel, trouve beaucoup d’amis mais lorsqu’il cherche des couples qui rayonnent, il n’en trouve pas… Il veut comprendre encore. Il prend des notes, tout le temps…écrit plusieurs livres.

Jusqu’en 2009 il ne sort avec personne, puis, décide de tenter l’expérience de la vie de couple.
Malgré la tendresse, malgré la sexualité, il ressent alors un gros manque.

Quand il comprend que le problème ne vient ni de lui-même ni de ceux avec lesquels il sort, mais bien de la structure homosexuelle qui n’est pas comblante, il arrête tout.
Il nous confie vivre la continence depuis Janvier 2011. Cette continence lui donne une grande liberté. Il met à distance son désir homosexuel. Tout en le reconnaissant, il ne s’y enchaîne pas.

Que dit l’Eglise au sujet de l’homosexualité ?
Elle condamne les actes sans ambiguïté et accueille les personnes sans réserve.
Pour les couples, l’Eglise propose le secours de la Morale.
La Morale, ce n’est pas ce qui trace un trait blanc entre le Bien d’un côté, le Mal de l’autre : c’est ce qui vise le meilleur.
Pour les couples donc, elle ne les rejette pas mais dit simplement qu’ils passent à côté du meilleur qu’ils pourraient vivre.

Philippe Ariño, par son expérience, témoigne : d’une réalité douloureuse mais acceptée et analysée est née une
mission. De sa vulnérabilité a jailli la grâce, d’une blessure, une source de guérison…
Et pour nous tous ce soir, la grâce d’une rencontre avec une personne si singulière et si semblable.
Merci Philippe.

Bibliographie :
« L’Homosexualité Intime », « L’Homosexualité Sociale »,« Dictionnaire des codes homosexuels »
« L’homosexualité en vérité », chez Frédéric Aimard éditeur. Un petit livre qui présente une synthèse : à lire
absolument…
Un site : www.araigneedudesert.fr

Compte-rendu réalisé par Sandra Gruet pour les AFC de l’Ardèche Nord.

NB : Une retranscription complète de la conférence a été faite. Disponible sur demande.