Pèlerinage aux Saintes Maries de la Mer Mai 2018

Pèlerinage mythique tant pour les Gadjé (sédentaires) qui parfois le fantasment, que pour les Manouches et autres voyageurs (gitans, sintis,…). Je l’attendais ce pèlé.
Ce fut un temps de fraternité, tant avec les voyageurs qu’avec les autres membres des équipes d’aumônerie.
Ce fut une plongée dans la piété populaire remise en avant par Paul VI, et le Pape François.

La dévotion à Sainte Sara est très forte. Pour préparer la journée de fête de celle-ci, durant 8 jours chaque jour sur les terrains sont vécus des temps de catéchèse avec les enfants, la messe. A l’église temps de rencontre avec les jeunes et veillée de prière avec un thème différent chaque soir. Pour les processions on n’hésite pas à entrer dans la mer pour accompagner les saintes…

Oui j’ai compris combien les pèlerinages sont des temps forts, essentiels pour les voyageurs. Joie pour moi, de retrouver Maria confirmée à la cathédrale la veille de Pentecôte. Depuis j’ai appris que plusieurs voyageurs de l’Ardèche étaient au pèlerinage, ce sera l’occasion d’entrer en matière. Le 24 juin, il y en aura un dans le Vaucluse pour le Sud et un à La louvesc pour le Nord. Puis en juillet ce sera Ars.

Jacqueline Le Diguer’her
Equipe diocésaine de l’aumônerie des gens du voyage

JPEG - 82.5 ko