Raconter son histoire, c’est rendre louange à Dieu et le remercier pour tous ses dons. Pape François Journée d’accueil des missionnaires 9 juillet 2015

Le Jeudi 9 juillet 2015 s’est déroulée, en présence de Mgr Blondel, la désormais traditionnelle « Journée d’accueil des missionnaires » organisée par le service diocésain de la coopération missionnaire à la maison diocésaine Charles de Foucauld à Viviers. Nous avons accueilli cette année de nombreux prêtres et religieuses étrangers en mission dans le diocèse, d’anciens missionnaires comme les Pères Pierre et André Roustan, le Père Desbos, un couple de volontaires : M et Mme Fulchiron, et le Père François Moulin rentré du Niger depuis quelques jours.


Après un mot d’accueil et une présentation des « nouvelles orientations missionnaires  » au niveau national par le Père Kolié responsable du service nous avons pu, dès la fin de la matinée, entendre les témoignages de missionnaires dont voici quelques extraits :

JPEG - 65.4 ko
Sœur Bakoly Claire des Saints Cœurs de Tournon, malgache en mission en Drôme / Ardèche depuis 8 ans :

« Etre missionnaire quelle chance et quelle joie pour moi de pouvoir participer à cette mission de l’Eglise. J’ai découvert cette vocation de missionnaire par le courage de nos sœurs missionnaires françaises à Madagascar. Quand on m’a demandé ce témoignage c’est une phrase du Pape François qui est venue à mon esprit : Raconter son histoire, c’est rendre louange à Dieu et le remercier pour tous ses dons. Etre missionnaire est une noble tâche dit le Concile, je rends grâce à Dieu et remercie ma congrégation de m’avoir donné cette chance. J’avais le désir de vivre cette aventure de foi en France. Ce que je fais dans les deux diocèses est très modeste : accompagner nos sœurs ainées dans la vie quotidienne, accompagner deux groupes de caté à la paroisse Notre dame de la Valloire dans la Drôme et une présence tous les lundis à l’école du Sacré Cœur à St Sorlin en Valloire…..L’ouverture que le Concile laisse à l’Eglise vous permet de cueillir ses fruits, vous avez semé le grain de foi en Afrique et voilà nous sommes là pour continuer avec vous l’œuvre du Seigneur. »

JPEG - 80.5 ko
Sœur Marie de la Croix Bonner, sœur de Saints Cœurs de Tournon française en mission à Madagascar :

« La vie est très difficile sur l’ile de Madagascar, mais les chrétiens sont fervents. Malgré un nombre de vocations important les prêtres ont environ 20 paroisses chacun à s’occuper avec des routes remplies d’ornières plus ou moins profondes à la faveur de la pluie…. Je vie dans un zone très pauvre où la population doit affronter la chaleur, la sècheresse, les invasions de criquets en été, le froid en hiver mais aussi des cyclones, des inondations…La misère est omniprésente mais malgré cela tous les soirs les chrétiens remercient Dieu de les avoir gardé en vie jusqu’à ce jour. Soyons de passionnés de Dieu et continuons notre témoignage missionnaire. »
_

JPEG - 71 ko
Le Père François Moulin de la Société des Missions Africaines est revenu sur la nomination du nouvel archevêque de l’archidiocèse de Niamey Mgr Laurent Lompo, premier archevêque issu de l’église du Niger, et dont l’intronisation officielle s’est effectuée le 15 juin dernier. Il nous a ensuite présenté un diaporama en forme de chemin de croix sur les évènements de janvier.
A la suite de la projection, de nombreuses questions lui ont été posées par les participants. C’est avec beaucoup d’émotion qu’il a pu témoigner de gestes d’amitié et de partage dont il a été témoin et venant autant des catholiques que des musulmans, avant de nous assurer qu’une majorité de la population du Niger ne partageait pas ce qui s’est passé… A noter que le Père Moulin retourne à Torodi en septembre : «  On n’abandonne pas les gens qu’on aime  »

JPEG - 53 ko
A la suite du Père Moulin les prêtres africains fidei donum dans le diocèse mais aussi ceux venus pour quelques temps en remplacement d’été ont pris la parole pour témoigner de leurs expériences.

M et Mme Fulchiron de Privas et volontaires pour la mission CANA international nous ont eux aussi présenté leur « mission » auprès des couples en Afrique plus particulièrement où ils partent plusieurs fois par an pour des misions de 1 à 4 mois. Les fruits de ces rencontres vont quelquefois bien au-delà de leurs espérances. Merci à eux pour cette attention portée au couple et à la famille.

Sœur Bénédicte des sœurs de Notre Dame de la Salette nous a présenté une vidéo gaie et colorée pour expliquer la mission des sœurs sur la paroisse Notre Dame des Boutières.

En fin d’après midi Mgr Blondel a pris la parole pour remercier les participants, et tout particulièrement les missionnaires, en soulignant la richesse et la diversité du partage rendu possible par leurs témoignages mais aussi la difficulté de la « Mission » dans un monde pluri religieux plus complexe qu’avant.

JPEG - 65.8 ko
Le missionnaire n’est pas forcément quelqu’un d’ailleurs, nous avons tous une vocation missionnaire. Il a invité l’assemblée à porter dans leur prières ceux qui sont encore en mission et ceux qui en reviennent avant de rappeler le thème du pèlerinage diocésain 2015 à Lourdes qui aura pour thème : « La joie de la Mission ».