C’est la rentrée dans la paroisse

Grand rassemblement des communautés le 25 septembre

L’église st Thomas était pleine et joyeuse, le dimanche 25 septembre. Les paroissiens ont pris le temps de la rencontre dès 9h30 et ont partagé en petits groupes dans un forum de discussions autour du texte biblique de Luc sur la parabole de Lazare et du riche, pendant que les enfants étaient pris en charge par les animateurs selon leur âge.

Un écho des JMJ

Ce temps a été l’occasion d’écouter avec plaisir quatre jeunes filles des JMJ dire leur bonheur d’avoir participé à ce grand rassemblement de millions de jeunes du monde entier à Cracovie. " Cette expérience a été un moment très chaleureux de rencontres, de chants, de danses qui nous a toutes marquées profondément, si bien que nous envisageons d’aller au Panama dans 3 ans ! " La phrase lancée par le pape François " Jeunes du monde entier, sortez de vos fauteuils" a résonné fortement dans les esprits et les cœurs de ces jeunes qui veulent s’engager au sein de leur paroisse, de leur mouvement, ou dans des actions de solidarité auprès de jeunes en difficulté scolaire. L’assemblée dominicale à Privas a été passionnée par leur témoignage et les a applaudies.

Le baptême de Doria et la première étape de Jean

Doria Yvain , jeune lycéenne, a reçu le sacrement de baptême bien entourée par sa famille laotienne et de l’équipe d’accompagnement au baptême des jeunes, Bérengère Joanny, Elise Marie Joanny et Arman Harutyunyan,( Claire Rouquette était absente, empêchée) .

Jean a fait sa première étape de catéchumène et a reçu de René Goudard, au nom de l’équipe d’accompagnement des adultes, le livre de la Parole, avec émotion.

Les enfants ont pris leur part

Les enfants de l’éveil à la foi et des groupes de catéchèse ont pris grandement leur place dans l’animation de la célébration. L’assemblée a applaudi à plusieurs reprises montrant son bonheur d’être là.

A la fin de la célébration, un verre de l’amitié a été servi et une chaîne de solidarité s’est mise en place en réponse à un appel urgent d’entraide.

« J’aimerais que ce soit tous les dimanches pareil ! » s’est exclamée une jeune fille. Pourquoi pas ?
Les assemblées dominicales évoluent, donnant une large part aux baptisés pour les lectures, le choix des chants, la réflexion sur les textes. Mais souvent il manque à nos célébrations ce petit plus de chaleur humaine, de sourire, d’expression de notre joie de vivre ensemble notre foi, sans murs entre les générations. Le bonheur de vivre l’Evangile, cela doit se voir !

Renée Gaude

Saint Jean du Pays de Privas