La Journée mondiale du migrant et du réfugié Pour une Eglise sans frontières

La paroisse st Jean a répondu à l’appel du pape François

Lors de la 103ème journée mondiale du migrant et du réfugié, sur le thème "migrants isolés vulnérables et sans voix", la pastorale des migrants a organisé un temps fort paroissial, avec une équipe composée de paroissiens d’ici et d’ailleurs. 

Le 15 janvier, malgré la neige et le froid, la célébration a rassemblé dans l’église st Thomas de nombreux paroissiens d’origine différente. Les conditions de vie très précaires des migrants ont été présentées par Elisabeth Simonnet, qui a appelé les chrétiens à s’engager davantage dans l’accueil du frère venu d’ailleurs, comme la foi chrétienne nous invite à le faire. « Rappelons-nous que dans l’Église, personne n’est étranger, car nous sommes tous des enfants de Dieu », cette phrase a été le leitmotiv de la célébration.

La Table solidaire dans la Maison Paroissiale a reçu 80 convives de toute nationalité, chrétiens et musulmans, notamment les jeunes mineurs isolés pris en charge à Privas. Les représentants de la communauté musulmane, l’imam Abdelhak Hamidatou et le Dr Youssef El Bedrici ont été accueillis par le père Gérard Blache et Jean Paul Sarrazin de la paroisse protestante unie Privas Flaviac. Le Dr Messaoud Djedidi a rejoint les convives après ses occupations professionnelles. Ce temps a été riche d’un dialogue libre et cordial entre les convives convaincus de l’importance de renouveler les occasions de rencontre interreligieuse et d’échanger sur l’accueil des migrants dans notre pays.