Journée de rentrée dans la paroisse st Jean du pays de Privas

La jeunesse n’est pas une question d’âge !

Cette phrase résume un peu le dimanche de rentrée de la paroisse st Jean du pays de Privas. Le matin, la cérémonie de la confirmation de 3 jeunes lycéens, Capucine, Emma et Thomas et de 2 jeunes adultes, Laetitia et Louise, a rassemblé dans l’église st Thomas, les paroissiens de tout horizon et de tout âge. Les plus âgés montrant aux plus jeunes que vieillir dans la foi permet de rester jeunes et actifs, les plus jeunes montrant aux plus âgés qu’il y a des chemins à créer pour vivre sa foi dans le monde d’aujourd’hui.

Merci les jeunes !

La musique et les chants ont résonné, grâce au groupe de jeunes des Aumôneries des établissements publics et privés. D’année en année, le groupe de musiciens s’est étoffé et les plus timides ont pris de l’aplomb, n’hésitant pas à prendre le micro et à chanter à pleine voix. Si les murs de l’église ont vibré, c’est que la musique était belle et que l’assemblée s’est associée à leurs chants.

La joie de nos prêtres et de l’assemblée

« Quelle joie, s’est exclamé le père Gérard Blache en s’adressant à Mgr Balsa, de vous accueillir aujourd’hui pour la confirmation de ces jeunes et d’annoncer que d’autres jeunes adultes et lycéens se préparent tels Séverine, Christine et Julie pour le baptême, Alice, Julie, Noémie et Yvan pour la confirmation. » L’assemblée a applaudi chaleureusement les paroles du père Blache qui affirmait qu’il « n’y a pas d’âge et que c’est toujours le bon moment pour prendre rendez-vous avec Dieu. » Mgr Balsa a souligné dans son homélie en disant « que Dieu ne force jamais la porte, qu’il fait confiance et respecte les hommes en les appelant à être vivants jusqu’au bout. » Affirmant qu’il n’est jamais trop tard, qu’il y a des moments à ne pas rater dans la vie, Mgr Balsa appelait l’assemblée à être attentifs " aux événements de la vie qui déclenchent parfois la rencontre avec le Seigneur" En s’adressant aux jeunes, il leur a lancé : " Restez comme vous êtes ! Dieu compte sur vous pour aimer. C’est possible. Tout seul ce n’est pas possible de prendre le chemin de libération, de pardon. Chacun a sa part de mystère, Dieu sait, Dieu nous rejoint là où nous sommes." Des mots qui parlaient à tous, qui rejoignaient chacun dans son intimité, dans ses choix, dans ses drames comme dans ses joies.

Claude Bourg, premier pas vers le sacerdoce

Un grand moment de la célébration a été l’appel du diacre Claude Bourg à s’engager pour le sacerdoce. Né au Teil, infirmier de formation, diacre depuis quelques années, sexagénaire, Claude Bourg résidera, le temps de sa formation à Lyon, à Privas au presbytère. Les paroissiens l’ont accueilli chaleureusement et lui ont souhaité de vivre à fond ce cheminement. Un choix qui doit prendre le temps de la maturation et de la réflexion, un choix qui montre que Dieu appelle à tout âge de la vie, et que la jeunesse n’est pas une question d’âge.

Après la messe, de nombreux paroissiens se sont retrouvés à Chabanet pour un repas et une après midi festive, et un accueil des nouveaux arrivants sur la paroisse.

Renée Gaude