Une lettre : un appel du Pape François

Une lettre : un appel du Pape François
Le Pape François vient de lancer un appel au « Peuple de Dieu » dans une lettre consacrée aux abus sexuels. L’ampleur des dernières révélations en date de plusieurs diocèses de Pensylvanie aux Etats-Unis suite à celles de la gestion désastreuse des Evêques au Chili amène le Pape François à mobiliser l’ensemble
du peuple de Dieu pour une triple mobilisation : mobilisation dans l’action,
dans la prière et dans la pénitence.
Lutter contre toute forme de cléricalisme à quelque niveau que ce soit à
commencer en la hiérarchie de l’Eglise : c’est en cette déviance que s’origine
par une prise de pouvoir sur les consciences une prise de pouvoir sur les
personnes jusqu’en leur corps. Les comportements qui en découlent sont de
nature criminelle. Ils blessent à vie, parfois à mort, les personnes qui en sont les victimes. Un devoir de parole nous incombe à tous les niveaux du Peuple
de Dieu pour faire sortir de l’ombre ce qui y prospère par la loi du silence.
Le Pape François nous invite à la prière et à la pénitence afin de nous faire
proche de ces personnes blessées : « Aujourd’hui nous avons à relever le défi
en tant que Peuple de Dieu d’assumer la douleur de nos frères blessés dans leur chair et dans leur esprit ». Réparer le mal commis est un devoir tout en étant une réponse insuffisante, il est de notre devoir également de mobiliser nos énergies
pour que cessent ces comportements afin que la tolérance zéro prônée par
le Pape François puisse devenir effective.
Lorsqu’un membre souffre, c’est tout le corps qui partage sa souffrance :
telle est par nature l’Eglise. Le contraire met à mal l’Evangile
qu’Elle proclame et brise la confiance que l’on peut avoir en Elle. Armand Manoha.