Notre route en Eglise n° 1

Mgr François Blondel nous écrit La Lettre pastorale de Mgr François Blondel

Chaque paroisse se dotera d’un véritable projet missionnaire. Le dimanche des missions est tout indiqué pour lancer dans la paroisse la Lettre pastorale de notre évêque et se mettre en route à son appel.

L’Équipe d’animation pastorale invite les paroissiens à se mettre en route en Eglise.

Chers amis
Notre évêque, le père François Blondel, nous a écrit le 29 juin dernier une Lettre pastorale : cela va déjà faire quatre mois ! Dites, quand vous recevez une lettre, vous vous empressez de la décacheter, vous la lisez vite et quand elle vient d’un être cher vous la relisez à tête reposée !
Certains l’ont parcourue, lue peut-être même attentivement mais une lettre pastorale, c’est comme une épître de saint Paul, c’est un peu long, c’est dense et ça demande réflexion. Puisqu’elle nous est adressée par notre évêque, cela nous concerne quand même directement. Rassurez-vous, je ne vais pas la lire devant vous ! Mais nous ferons mieux que cela pour nous l’approprier. Alors, comment la faire nôtre, nous enrichir de son contenu et transformer les orientations proposées en belles et bonnes résolutions… et les mettre en pratique ?
Le père Michel Extra a pensé qu’aujourd’hui, 19 octobre, dernier jour de la Semaine missionnaire, le jour était tout indiqué pour démarrer son lancement. En effet, le premier souci du père Évêque est que chaque paroisse se dote d’un « véritable projet missionnaire ». Nous ne pouvons pas rester sur nos acquis : nous n’avons pas fini d’annoncer Jésus-Christ, de témoigner, de partager. Autrement dit, nous avons à continuer la mission confiée par Jésus à ses apôtres et maintenant à tout baptisé. C’est pourquoi le père curé a voulu que les trois pôles de notre paroisse, rassemblant les trois communautés de Saint-Sauveur, Saint-Pierreville et Les Ollières, puissent bénéficier exceptionnellement d’une messe, à la même heure pour terminer la Semaine missionnaire non comme une conclusion mais un nouvel envoi. Moment donc un peu solennel aujourd’hui quand, dans notre paroisse très étendue, retentit le même appel à trouver Notre route en Église.
Emprunter Notre Route en Église est en effet l’appel que nous lance notre évêque jusqu’à l’horizon 2015. Rien moins qu’un élan dynamique, de longue haleine. Sommes-nous prêts, décidés à « prendre la route » que notre évêque nous propose ? Mais c’est le Seigneur lui-même qui nous a appelés et qui dit à chacun de nous : « Va ! »
Nous ne partons pas de rien ni les mains vides ! Notre paroisse s’est déjà dotée d’un minimum d’organisation, de mouvements et services. Le Conseil pastoral de paroisse est convoqué pour le lundi 27 octobre. Il aura la tâche de relever tous les aspects de la Lettre que nous serons appelés à discuter pour les mettre en œuvre. Il faudra aussi les hiérarchiser : le programme est prévu jusqu’en 2015 ! Il nous reste du temps mais c’est aujourd’hui que le Christ nous appelle. Il ne faut pas attendre demain pour répondre.
Mgr François Blondel nous donne quatre orientations : il les a trouvées dans le livre des Actes des Apôtres ! Nous partirons d’abord de notre communauté telle qu’elle existe avec ses points forts et ses lacunes. Puis, nous essaierons de retrouver la source de notre vie de foi, dans les sacrements et dans la Parole de Dieu. Enfin, comme nous le demande le Christ, il faudra voir comment être mieux présents dans ce monde pour être au service de nos frères. Tout cela, il nous appartient de l’assimiler, à notre façon, ici dans la vallée de l’Eyrieux. En fait, c’est l’Évangile aujourd’hui que nous sommes appelés à vivre.
Vous êtes invités à prendre, à la sortie de la messe, la nouvelle feuille paroissiale « Notre route en Église » : vous y trouverez le texte que vous venez d’entendre, la présentation des quatre orientations préconisées ainsi que les détails pratiques de cette mise en route. Le Conseil pastoral nous donnera de nouvelles précisions après sa réunion. Comme à ses apôtres, le Christ nous demande aujourd’hui de le suivre. Quelle sera notre réponse ?
L’équipe d’animation pastorale
Paroisse Sacré-Cœur en Val d’Eyrieux, le 19 octobre 2008.