L’Église de l’Ardèche, une Église de Saints, une Église sainte ? Mgr Jean-Louis BALSA, Évêque de Viviers

La fête de la Toussaint revêt cette année un caractère particulier parce qu’elle est la première grande fête que je vais célébrer comme Évêque. Cette fête me permet donc de regarder ce mois et demi où j’ai commencé à rencontrer beaucoup de prêtres et de diacres, et des chrétiens de tout le Diocèse.

Il y a ici une mémoire sainte jalonnée de saints : Saint François-Régis, Sainte Thérèse Couderc, les Bienheureux Pierre Vigne, Charles de Foucauld, Marie Rivier, et nous l’espérons, Gabriel Longueville. Ils ont été convaincus que la Parole de Dieu leur était actuelle et qu’avec l’Église, elle transformerait l’Ardèche.

Mais je ne veux pas en rester à une simple litanie qui nous ferait regarder la sainteté comme un spectacle et qui nous serait somme toute inaccessible. Cette année, avec moi, je vous propose que la fête de la Toussaint nous donne l’audace de contempler notre Église diocésaine avec un autre regard, comme une Église Sainte et dont les membres sont Saints.

Cet appel à la contemplation pourrait prêter à sourire parce qu’en regardant une certaine réalité, on pourrait se demander si notre Diocèse est vraiment Saint, et plus encore, si ses membres sont Saints !

Il est vrai que nous ne sommes pas à l’abri de faire de la Parole de Dieu, un texte à ranger dans une bibliothèque, de faire des paroisses, des clubs religieux de sympathisants de Jésus, de faire des catéchismes, des garderies d’enfants vaguement moralisatrices, de faire des aumôneries, des maisons des jeunes, de faire dans les écoles catholiques, une légère couche de culture religieuse, de faire des prêtres et des laïcs engagés, des fonctionnaires d’un musée religieux …

La Toussaint me pousse à un acte de foi en Dieu, car après tout, son Esprit n’habite-t-il pas aussi le Diocèse de Viviers et pourquoi ne permettrait-il pas à notre Église de l’Ardèche de mettre au monde encore la Parole de Dieu ? Acte de foi aussi dans les femmes et les hommes de notre Église parce qu’au fond, c’est le Christ qui nous a appelés à être son Corps ici et maintenant.

Que cette fête de la Toussaint 2015 soit celle de tous ceux qui croient que Dieu tient ses promesses aujourd’hui et qu’elle nous mette pleinement entre les mains de Dieu pour le salut de l’Ardèche !