Hacob, Melvin, Elisa Père Christian Goudard

Chant lyrique, danse classique, musique instrumentale : treize jeunes talents se sont succédés ce lendemain de Noël pour offrir le meilleur d’eux-mêmes à de nombreux invités, au cours d’une soirée exceptionnelle retransmise sur France 2 Treize jeunes prodiges de France, de 8 à 15 ans. Tous infiniment heureux d’être là, ensemble, et de participer sans prétention, habillés d’une belle humilité ! Ils formaient une même famille où chacun voulait tout simplement bien vivre sa passion -le chant, la danse, la musique- et la partager au public qui regardait et écoutait. Magnifique ! De quoi grandir dans la confiance : notre terre recèle de vrais trésors !

Au terme de la soirée, trois de ces jeunes talents hors du commun étaient choisis pour participer à la finale. Attention ! Pas la moindre idée de concourir pour être reconnu le meilleur ! Simplement pour s’aider mutuellement à grandir.
Le tout jeune finaliste chanteur se nomme Hacob (Jacob, en Hébreu de la Bible). Il a 10 ans. Le danseur sélectionné, c’est Melvin ; il a 15 ans. Les traits de son visage disent que ses ancêtres vivaient outre méditerranée. La musicienne choisie, Elisa, bien occidentale, a 13 ans. Hacob, Melvin, Elisa, trois prénoms, trois enfants ou adolescents de la toute jeune génération, si divers de par leurs origines, mais unis dans une même volonté de vivre les talents qui sont en eux. Avec le désir de partager à d’autres leur joie de chanter, danser, jouer d’un instrument. Quel bonheur pour eux ! Quel bonheur pour nous, dans un monde qui souffre de ne pas toujours accepter la différence !

Et puis… comme si cette leçon de partage, ce signe de fraternité et d’ouverture à l’autre ne suffisaient pas, voilà que Melvin, 15 ans, qui remporta la compétition finale, nous fait l’aveu avec une certaine fierté, que ses parents, ses deux parents ne marchent pas… Ils sont là, dans l’assistance, tous deux en fauteuil de handicapé… Parents immobiles qui partagent le bonheur de leur fils ! Melvin sait bien qu’il leur doit de pouvoir marcher… et danser !

Quelle Espérance ! Le monde de Noël est en marche ! Ne le voyons-nous pas ? Un monde nouveau est en germe : celui où chacun pourra dire à son prochain : éveille les capacités qui sont en toi et offre-les en partage ! Unis tes efforts à ceux de tes semblables, même différents de toi ! Marche main dans la main avec Dieu qui s’est fait Homme. C’est l’Amour qui vient de Lui que tu répandras.