Clôture de l’année Charles de Foucauld à Viviers

Le 4 décembre 2016, la cathédrale de Viviers était comble pour célébrer la messe présidée par Mgr Vesco en présence de nombreux évêques, prêtres et diacres de différents diocèses.
Dans son homélie, le vicaire général, le Père Michel Martin, a rappelé l’importance pour Charles de Foucauld d’être regardé comme un frère. Ce n’est pas une théorie, mais l’espérance d’un dialogue au quotidien, de la reconnaissance mutuelle, du compagnonnage et de l’amitié avec les croyants des diverses religions ou spiritualités.

« Le diocèse de Viviers ne cesse de rendre grâces pour les grâces reçues de lui. Le Seigneur nous a fait un immense cadeau et Charles lui-même ne cesse de nous combler de riches dons. Le génie spirituel de Charles, c’est qu’il peut vraiment parler partout et à tous, spécialistes qui ont scruté tous ses écrits mais aussi les ignorants et les enfants, croyants ou non. La recherche de la vérité, de l’absolu, cela touche jeunes et adultes, croyants, non croyants et croyants autrement. Et nous rappelle que la recherche est première et essentielle ».

Monseigneur Jean-Louis Balsa après avoir remercié Mgr Vesco s’est adressé à tous en insistant sur l’appel et la vocation. Tous appelés, voilà le message. A chacun d’entendre et de discerner, l’important est de se mettre en chemin. Jeunes, vocation à fonder une famille ou à devenir prêtre ou encore moine ou moniale, adultes à faire partie d’une famille spirituelle et même anciens à faire partie de fraternités. C’est ainsi que l’église avancera.

Beaucoup d’émotion parmi les retraitants qui finissaient une semaine intense par cette Eucharistie et la pièce « Charles de Foucauld, frère universel » présentée dans l’après midi par Francesco Agnello, créateur, metteur en scène et musicien avec Gérard Rouzier, comédien. Le public était debout pour saluer la performance.

2 000 personnes sont passées par la maison diocésaine Charles de Foucauld à Viviers cette année pour être en communion avec Charles de Foucauld dans ce lieu où il a séjourné 7 fois et où il est devenu prêtre. La phrase de Père Martin pour conclure cette année et ouvrir le chemin « Charles a passé sa vie à chercher Dieu mais en vérité c’est Dieu qui a trouvé Charles car Dieu cherche l’homme. »

JPEG - 4.5 Mo
JPEG - 4.4 Mo
JPEG - 4.9 Mo
JPEG - 4.5 Mo

Retrouvez l’homélie du Père MARTIN en téléchargeant le document ci-dessous.