Bienheureuse MARIE RIVIER

Marie Rivier, "prophète pour notre temps", a été béatifiée à Rome par le Pape Jean-Paul II, le 23 mai 1982.Retour ligne automatique
Marie Rivier est née à Montpezat en Ardèche le 19 décembre 1768.Retour ligne automatique
Une chute la rend infirme dès l’enfance. Pendant quatre ans, elle prie Marie de la guérir « Si tu me guéris, je t’amènerai des enfants, je leur ferai l’école ».Retour ligne automatique
Elle est guérie. S’annonce alors sa vocation d’éducatrice. A 18 ans, elle ouvre une école à Montpezat malgré les réticences de son curé. Retour ligne automatique
Très vite, elle gagne la confiance de tous. Chaque jour après la classe, elle rejoint les jeunes filles pour leur donner une formation humaine et chrétienne. Elle accepte d’organiser une préparation aux fêtes religieuses pour les femmes et les fait prier.Retour ligne automatique
Pendant la révolution en 1790, en ces temps de terreur, où tout acte religieux devient suspect, elle convoque en secret les assemblées du dimanche.Retour ligne automatique
En 1794, elle quitte Montpezat pour Thueyts. Alors que les couvents sont dissous, les religieux dispersés et les églises fermées au culte, elle appelle d’autres jeunes filles : « Mettons-nous ensemble et nous ferons l’école ».Ainsi naît le 21 novembre 1796 une nouvelle famille religieuse : « la Présentation de Marie. »Retour ligne automatique
Marie Rivier, infirme, de santé fragile, demeure familière de la souffrance. Cependant, rien n’arrête son ardeur apostolique. Une force intérieure la soutient et elle s’écrie : "Ou faire connaître Jésus Christ ou mourir !" Lorsqu’elle meurt, le 3 février 1838, cette apôtre au coeur de feu a fondé 141 maisons, reçu plus de 350 sœurs pour continuer son œuvre. Retour ligne automatique
Sa parole prophétique : "Mes filles traverseront les mers" va bientôt se réaliser : La première fondation hors de l’Europe a lieu dès 1853, à Marieville, au Québec.