L’autel et l’ambon

Les deux socles en cuivre du mobilier liturgique (autel et ambon) viennent de Tournon (07300 ) où ils ont été réalisés il y a une vingtaine d’années pour la chapelle de semaine par l’artiste tournonnais Mr Jean HUARD.
En 2005, suite à la béatification du Père Charles de Foucauld, le Nonce Apostolique est venu célébrer à la cathédrale. Avec le Père Évêque François Blondel, nous avons estimé qu’il était souhaitable d’améliorer le mobilier sans trop de frais.
J’ai alors pensé à ces deux socles en cuivre. Et avec Mr Jean-Marie Dumolard, grand serviteur de la cathédrale durant de longues années, nous avons créé ce nouveau mobilier en ajoutant la table de verre (car le verre c’est de la pierre, et l’autel rappelle le roc qu’est Christ) et en ajoutant le porte livres pour l’ambon. Ce qui nous a guidé c’est l’intérêt liturgique de l’unité de facture entre autel et ambon.
En effet, le Christ, dit le Concile Vatican II est réellement présent et dans l’Eucharistie et dans la Parole proclamée dans l’assemblée.
Nous avions alors demandé à la DRAC la possibilité de faire mieux en modifiant l’aménagement du chœur en mettant en valeur le magnifique tombeau du maître autel du 18 ° pour le rendre conforme à la réforme liturgique, mais la DRAC nous a répondu de manière fortement négative.
Nous sommes bien conscients que c’est mobile donc provisoire (le provisoire pouvant durer) en espérant que la DRAC puisse un jour reconnaître, dans le respect de l’histoire et du patrimoine, le droit de l’Eglise à réformer sa liturgie pour le bien des fidèles

Père Michel Martin,
Vicaire général,
26 janvier 2015