Le denier de l’Eglise 2009

On appelle denier de l’Église, le soutien financier apporté par les chrétiens pour permettre à l’Église de remunérer les prêtres et acteurs pastoraux. Cette contribution est le seul moyen pour l’Église de faire face à ses charges.

« Vivre du partage, de la solidarité »

Chers amis,

Cette année les catholiques sont invités à lire les lettres de Saint Paul :
converti de Damas, missionnaire de la foi, fondateurs d’Églises.
Saviez-vous que Paul a eu le souci d’organiser des collectes pour que
les communautés chrétiennes puissent vivre ?

Il passe à Corinthe pour « recueillir les dons mis de côté pour Jéru-
salem… ». Il cite en exemple des chrétiens de la Macédoine « dans
leur pauvreté, au milieu des épreuves, ils ont débordé en trésors de
générosité ».

Notre diocèse, l’Eglise Catholique de l’Ardèche, vit toujours comme
cela. De la même manière, elle vit du partage, de la solidarité. C’est
seulement ainsi qu’elle fait face à ses besoins spécialement pour les
prêtres en activité ou en retraite et pour les chrétiens engagés dans
le service des paroisses, dans la catéchèse des jeunes.

Merci à ceux et à celles qui donnent régulièrement, à ceux et celles
qui cette année vont participer peut-être pour la première fois au
Denier de l’Église.

Avec mon amitié et ma prière

François Blondel - Evêque de Viviers

********

Comment est réparti l’argent du denier de l’Eglise ?

Quels modes de dons sont possibles ?
(chèque - prévelement automatique - mensualisation)

pour tout savoir, télécharger le fichier pdf suivant