Béatification du Père Charles de Foucauld

Charles de Foucauld a été béatifié à Rome le 13 novembre 2005.

La vie de Charles de Foucauld, à bien des points de vue, n’a pas été une vie ordinaire, mais le dynamisme qu’elle révèle est éloquent.

Charles de Foucauld est né à Strasbourg le 15 septembre 1858. Il a une sœur Marie, de trois ans plus jeune que lui.

Ayant choisi de devenir militaire, il prépare son entrée à l’École de Saint-Cyr où il est admis en 1876. Sous-lieutenant de cavalerie, il mène une vie assez désordonnée, ce qui ne l’empêche pas de se montrer courageux dans les opérations militaires auxquelles il participe dans l’ouest de l’Algérie.

En 1882, il donne sa démission de l’Armée et entreprend l’année suivante un voyage d’exploration dans le Maroc.

Habité alors par une quête religieuse, il cherche à avoir des cours de religion et demande l’aide d’un prêtre pour être éclairé sur la religion catholique.

Au lieu de lui donner un cours de religion, le prêtre, qui le guidera désormais, l’invite à se confesser et à communier : pour Charles c’est la conversion, un moment de grâce qui va le transformer pour la vie.

Entré au monastère de Notre-Dame-des-Neiges en Ardèche en 1890, en vue d’aller s’enfouir pour toujours dans une pauvre Trappe de Syrie, il cherche à avancer de plus en plus dans l’imitation de la vie de Jésus à Nazareth.

Six ans plus tard, il demande à quitter la Trappe ; on le lui accorde et en février 1897, il est autorisé à suivre sa vocation personnelle.

Au bout de trois ans, ayant pris comme devise IESUS CARITAS (Jésus Amour) et comme emblème un Cœur surmonté de la Croix, son désir d’imiter Jésus dans sa Charité universelle lui fait accepter la perspective du sacerdoce.

Il s’y prépare à la Trappe de Notre-Dame-des-Neiges et, le 9 juin 1901, il est ordonné prêtre du diocèse de Viviers (Ardèche) : c’est pourquoi il sera béatifié avec la qualification de « prêtre diocésain ».

En 1904, il peut, grâce à un ami officier, se rendre dans le sud algérien. Il sait qu’il est le seul prêtre en mesure d’aller chez les Touaregs et de prendre contact avec leurs tribus encore plus délaissées que la population de Beni-Abbès.

Charles se fixe en 1905 à Tamanrasset, seul Européen dans ce village d’une vingtaine de huttes abritant quelques familles touarègues.

En 1916, il construit une maison fortifiée qui servirait de refuge pour les gens de Tamanrasset en cas d’attaque, et, à la demande de ses voisins, il vient y habiter.

C’est là qu’il est surpris par un groupe de rebelles au soir du 1er décembre 1916, saisi dans un guet-apens, et ligoté pendant qu’on pille sa demeure. Son jeune gardien de 15 ans paniqué par l’arrivée soudaine de deux soldats tire sur lui à bout portant.

Charles de Foucauld meurt, victime isolée d’une violence locale.

Pour lire sa biographie complète, cliquez ici

Pour voir en résumé les dates importantes de sa vie, cliquez ici

Vous pouvez aussi consulter le site de sa famille spirituelle

Béatification de Charles de Foucauld : Album photo

Échos de son témoignage

Le message délivré par Charles de Foucauld est contenu dans ce qu’il a vécu, dans ce qu’il essayé de faire.

Près de 100 ans après sa disparition, on est loin d’avoir inventorié toute la richesse de son témoignage.

Pour lire la suite, cliquez ici

Le témoignage de Charles de Foucauld,message pour aujourd’hui

Le témoignage de Charles de Foucauld, dont l’authenticité évangélique est attestée par la postérité spirituelle issue de lui, et par sa béatification, est un message d’une profonde richesse pour notre temps.

Pour lire la suite, cliquez ici

La famille spirituelle de Charles de Foucauld

Près de 15 000 membres composent aujourd’hui la Famille spirituelle issue de la spiritualité de Charles de Foucauld

Pour voir la liste des instituts ou des associations, cliquez ici

Connaître Charles de Foucauld

Pour consulter la liste des écrits de Charles de Foucauld ou des nombreux ouvrages qui lui ont été consacrés, cliquez ici

Procédure de béatification

Depuis la mort de Charles de Foucauld en 1916 jusqu’à sa béatification en 2005, la procédure a été longue.

Pour en connaître les détails, cliquez ici

Semaine spéciale sur RCF

Le réseau RCF - Radios Chrétiennes Francophones - propose une semaine spéciale.

Pour voir le programme détaillé, cliquez ici

Fête diocésaine

Après la béatification de Charles de Foucauld, un rasssemblement diocésain est prévu le dimanche 11 décembre 2005 à Viviers.