Bref historique du diocèse de Viviers

Evangélisé dès la fin du II ème siècle par Saint Andéol, le territoire de l’Helvie n’a eu de hiéarchie constituée qu’au IV ème siècle. Son premier évêque, Saint Janvier, eut son point d’attache à la capitale Alba.

Le territoire du diocèse était moindre qu’aujourd’hui. Car si le pays de Vivarais correspondait exactement à l’ancienne Helvie, dans le Haut-Vivarais le diocèse de Vienne comptait 61 paroisses et celui de Valence un peu plus de 20. Par contre, le diocèse s’étendait davantage vers l’ouest (Pradelles, Fay).

Cet état dura jusqu’à la révolution, qui donna à l’évêché tout le territoire du nouveau département de l’Ardèche.

Le concordat de 1801 supprima le diocèse de Viviers et rattacha tout le département de l’Ardèche au diocèse de Mende. Le diocèse de Viviers a été rétabli par la bulle Paternae caritatis du 16 octobre 1822.

L’évangélisation fut grandement aidée par les Ordres religieux et surtout à partir du XIX ème siècle par de nombreuses congrégations féminines.

Les Saints ou les personnages de grande vertu ne manquent pas au diocèse comme :

- Saint Jean-François Régis

- Sainte Thérèse Couderc

- Bienheureuse Marie Rivier

- Bienheureux Pierre Vigne

- Bienheureux Charles de Foucauld