Dieu avec nous Message de Mgr Jean-Louis BALSA pour Noël 2015

La fin de cette année 2015, une fois de plus, nous fait aspirer à la naissance d’un nouveau monde. Pour beaucoup d’hommes et de femmes de l’Ardèche, ce nouveau monde serait déjà d’avoir un emploi, pour d’autres, les migrants, de commencer une nouvelle vie dans la dignité, pour d’autres, de pouvoir enfin aimer ou être aimés, pour d’autres, de guérir de leur maladie, pour d’autres, de tourner la page d ‘une vie mauvaise.

Et combien de ceux qui aspirent à ce monde nouveau ne se sont-ils pas tournés vers Dieu en le suppliant de changer quelque chose, ou en désespoir de cause, n’ont-ils pas abandonné Dieu ?

Il y a plus de 2000 ans maintenant, le peuple juif aspirait lui aussi, à une vraie libération. Un monde dominé par la puissance romaine, et représenté par un gouverneur, des guerres, des attentats, des conflits, des autorités politiques comme Hérode, incapables d’apporter du neuf, des mœurs dégradées au niveau de la puissance publique.
Et tout devait être maîtrisé au point qu’un recensement avait été décrété pour compter et contrôler la population.

C’est précisément dans ce contexte que Dieu a décidé de devenir un homme, en naissant à Bethléem en Judée, ville ou Joseph et Marie sa mère, allaient être recensés.

Dieu a voulu être compté parmi les êtres humains, au même titre que nous. Etre l’un d’entre nous, pour être comme le dit la Bible, « Emmanuel », Dieu avec nous.
Depuis ce premier Noël, Dieu est avec nous, là où il est difficile d’être un homme. Un simple numéro n’ayant quasiment pas de place pour naître.
Mais la confiance de Dieu en Marie et Joseph, la confiance de Dieu dans les bergers et dans les anges, et bientôt la confiance de Dieu dans des rois qui cherchent une étoile pour s’orienter.

Confiance de Dieu, dans cet enfant de la crèche, qui vient réveiller en nous ce que nous pouvons lui apprendre du meilleur de l’humanité.
Regardons encore cette année la crèche que nous avons installée dans nos maisons.
Jésus nous entraîne dans sa naissance pour une nouvelle naissance.
En devenant cela même que nous sommes, Jésus nous offre de devenir cela même qu’il est : l’Homme véritable que nous cherchons tous à devenir.

Les problèmes du monde, de notre société, de nous-mêmes, ne peuvent avoir de solution qu’avec l’Emmanuel, Dieu avec nous. Ne l’excluons pas, ne le mettons pas contre nous, mais approchons comme les bergers à la crèche et entendons :

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ».

+Jean-Louis BALSA
Evêque de Viviers

JPEG - 21.3 ko