Direction Lourdes pour 10 élèves du lycée professionnel Notre dame à Privas

Jeudi 13 avril, Frédéric Chareyre, enseignant au lycée professionnel Notre Dame de Privas, rencontrait un groupe d’élèves pour préparer leur projet d’accompagnement des pèlerins malades à Lourdes. Elles s’appellent Manon, Ludivine, Louise, Solène, Victoire, Célia, Justine, Clémence, Chloé et Ophélie, élèves de première et seconde BAC professionnel et seconde générale et se sont engagées volontairement dans ce projet d’aide aux personnes en situation de handicap. Ce partenariat fonctionne depuis huit ans avec le diocèse de Marseille. Pourquoi le diocèse de Marseille ? Lorsque nous avons pensé ce projet ,précise Frédéric Chareyre, la période de pèlerinage du diocèse de Viviers n’était pas tout à fait adaptée car elle se situe pendant l été et sur une période plus longue.Chaque année, le diocèse de Marseille accueille donc un groupe de jeunes qui consacre quatre jours de vacances à cette rencontre. Nous sommes maintenant reconnus et attendus dira Frédéric Chareyre. Du 24 au 28 mai ces 10 jeunes filles bénévoles seront encadrées par leur enseignant Frédéric Chareyre et un aide soignant, ancien élève âgé de 22 ans, Fayad Djahalidine,et vont se mettre au service des malades dans les gestes de la vie quotidienne. Ce contact peut paraître difficile pour des adolescentes âgées de 15 à 19 ans. Mais formées à l’accompagnement et aux soins à la personne, les élèves ont déjà effectué des stages dans des maisons d’accueil de personnes âgées et handicapées. Car cette expérience fera office de stage valorisé par une évaluation finale des professionnels avec lesquels elles travailleront pendant quatre jours. Au sein d’une équipe de médecins, infirmières et aides soignants, il leur faudra faire preuve d’écoute tant au niveau des soignants que des soignés. C’est un réel apprentissage de communication, d’adaptation et de disponibilité qui les attend. Mais au cours de l’échange, on est frappé par leur motivation, même lorsqu’elles découvrent que leur journée commencera à cinq heures du matin pour se terminer à plus de 22 heures entrecoupée de pauses repos. Le séjour sera aussi l’occasion de découvrir l’histoire de Lourdes et un environnement qui ne leur est pas forcément familier. Avec les malades ,elles participeront à la procession aux flambeaux , et à une veillée détente. Leur enseignant leur rappellera qu’elles auront un réel travail avec ses exigences . Mais leur tolérance traduit leur maturité. Leur avenir s’écrit dans des projets de rester dans le monde des soignants qu’aucune n’a choisi par défaut. Elles envisagent de devenir éducatrices spécialisées, infirmières, aides soignantes. Outre leur investissement sur un week-end prolongé, chaque stagiaire participe financièrement aux frais d’hébergement et de transport. L’association des parents d’élèves apporte un soutien partiel. Une partie du budget résulte d’une vente de billets de tombola qu’elles ont malheureusement quelques difficultés à vendre. Les invendus augmenteront leur participation. Dynamiques ,souriantes , elles sont impatientes de faire cette rencontre avec les pèlerins malades .Alors, nous leur souhaitons un bon séjour et leur donnons rendez vous à leur retour . A suivre….