Les Vals d’Ay et Daronne

La Paroisse Saint François Régis recouvre deux cantons : celui de Satillieu et celui de Saint Félicien, dix-huit villages et près de 11000 Habitants. Même si l’un de ses versants penche sur Annonay et l’autre sur Tournon, elle a une certaine unité géographique et sociologique.

En ce qui concerne l’économie : on trouve des industries textiles, de l’artisanat, des industries du bois, des exploitations agricoles, de l’élevage (ovins et bovins) et une fromagerie. Le tourisme a une certaine importance favorisant la mise en place de nombreux hôtels-restaurants.
Des écoles primaires sont implantées dans chaque village et un collège dans la paroisse.

Les loisirs sont aussi très présents : de nombreuses équipes de foot, du judo, des harmonies et des batteries-fanfares, des troupes théâtrales… et enfin la célèbre « Ardéchoise » dont le cœur se trouve à St.Félicien.

En plus de communautés chrétiennes assez vivantes, nous avons la chance d’avoir deux centres de pèlerinage (Notre-Dame d’Ay et La Louvesc) et un lieu de ressourcement spirituel (le Cénacle de la Louvesc). Notre Dame d’Ay (Marie secours des chrétiens) est un lieu spirituel du 12ème siècle, il se trouve dans un site boisé avec maisons d’accueil. Ses pèlerinages attirent beaucoup de monde. La Louvesc est célèbre grâce à Saint François Régis, il y est mort en 1640. Ses pèlerinages sont nombreux et animés par les Pères Jésuites. D’autre part La Louvesc s’honore de la présence de Sainte Thérèse Couderc, fondatrice des sœurs du Cénacle (lieu de ressourcement spirituel) qui proposent aujourd’hui beaucoup de retraites spirituelles.

Deux églises témoignent de l’ancienneté du christianisme dans notre paroisse : Veyrines (bijou de l’art roman du 12èmesiècle et Quintenas, également du 12èmesiècle, église fortifiée qui a subi beaucoup de vicissitudes au cours des siècles.

Pourquoi St.François-Régis des vals d’Ay et Daronne ? Saint Régis, c’est évident ; vals d’Ay et Daronne, parce que deux vallées sillonnent notre paroisse.